Acide periodique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide periodique
Periodic-acid-3D-balls.pngOrthoperiodic-acid-3D-balls.png
Structure des acides méta- et orthoperiodique.
Identification
Nom UICPA acide periodique
periodate d'hydrogène
No CAS 10450-60-9
No EINECS 233-937-0
PubChem 25289
Propriétés chimiques
Formule brute H5IO6  [Isomères]
Masse molaire[1] 227,9406 ± 0,0022 g/mol
H 2,21 %, I 55,67 %, O 42,11 %,
Propriétés physiques
fusion 122 °C
Précautions
SIMDUT[2]
C : Matière comburante
C,
Directive 67/548/EEC
Corrosif
C
Comburant
O



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide periodique est la molécule HIO4 (acide métaperiodique) ou H5IO6 (acide orthoperiodique). Le nom de la molécule ne provient pas du mot « période », mais de « iode » : acide per-iodique (à comparer avec acide iodique ou acide perchlorique).

En solution diluée, l'acide periodique existe sous la forme d'ions H+ et IO4. En concentration plus élevée, l'acide orthoperiodique, H5IO6, est formé. Celui-ci peut être obtenu sous forme cristalline. L'acide orthoperiodique peut être déshydraté en acide métaperiodique, HIO4. Un chauffage plus accru conduit à la formation de pentoxyde de diiode (I2O5) et d'oxygène. Apparemment[Informations douteuses] [?] l'anhydride heptoxyde de diiodure n'existe pas dans la nature bien qu'il puisse être obtenu par synthèse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Acide periodique » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009