Cyanure de sodium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyanure de sodium
Cyanure de sodium
Identification
Nom UICPA Cyanure de sodium
No CAS 143-33-9
No EINECS 205-599-4
No RTECS VZ7525000
PubChem 8929
SMILES
InChI
Apparence poudre cristalline blanche, hygroscopique, d'odeur caractéristique, sans odeur si sèche[1]
Propriétés chimiques
Formule brute CNNa  [Isomères]NaCN
Masse molaire[2] 49,0072 ± 0,001 g/mol
C 24,51 %, N 28,58 %, Na 46,91 %,
Propriétés physiques
fusion 563,7 °C[1]
ébullition 1 496 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 20 °C : 580 g·l-1[1]
Masse volumique 1,6 g·cm-3[1]
Cristallographie
Structure type NaCl[3]
Précautions
Directive 67/548/EEC



Transport
-
   1689   
NFPA 704

Symbole NFPA 704

SIMDUT[4]
D1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
D1A, E,
Inhalation maux de gorge, de tête, confusion, perte de conscience
Peau rougeurs, douleurs et mêmes symptômes qu'en cas d'inhalation
Yeux rougeurs, douleurs et mêmes symptômes qu'en cas d'inhalation
Ingestion vomissements, diarrhées et mêmes symptômes qu'en cas d'inhalation[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le cyanure de sodium ou NaCN est un sel de sodium du cyanure d'hydrogène ou acide cyanhydrique. C'est un composé cristallin incolore semblable au sucre et très soluble dans l'eau. C'est une des seules substances qui forme des composés de l'or solubles dans l'eau et ainsi est utilisée en bijouterie pour exécuter des dorures. Il est aussi utilisé pour extraire l’or du minerai.

Risques[modifier | modifier le code]

Au contact de l'eau ou de l'humidité, il forme des gaz inflammables. Il ne faut donc pas utiliser de l'eau en cas d'incendie, mais des mousses ou des poudres.

Le produit est très toxique en cas d'inhalation ou d'ingestion. En cas de fuite, il est conseillé de porter des protections (masque respiratoire, gants et vêtements de protection), et d'évacuer la zone contaminée[1].

Explosion dans le port de Tianjin du 12 août 2015[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Explosion dans le port de Tianjin.

Cette explosion aurait été susceptible de disséminer dans la nature une quantité non mesurée de cyanure de sodium[5], puisque le périodique Les Nouvelles de Pékin a temporairement révélé, avant de se rétracter, que 700 tonnes de ce produit auraient été stockées sur le site.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g CYANURE DE SODIUM, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. (en) Bodie E. Douglas, Shih-Ming Ho, Structure and Chemistry of Crystalline Solids, Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis, Springer Science + Business Media, Inc.,‎ , 346 p. (ISBN 0-387-26147-8), p. 64
  4. « Cyanure de sodium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  5. « Chine : 700 tonnes de particules de cyanure de sodium dans la nature ? », RFI, 15 août 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]