Iodure de fer(II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Iodure de fer(II)
Image illustrative de l’article Iodure de fer(II)
Structure de l'iodure de fer(II)
__ Fe2+     __ I
Identification
No CAS 7783-86-0
No ECHA 100.029.119
No CE 232-031-2
PubChem 82220
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute FeI2
Masse molaire[1] 309,654 ± 0,002 g/mol
Fe 18,03 %, I 81,97 %,
Précautions
SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxique
Danger
H315, H319, H335, H360, H302+H312+H332, P201, P261, P280, P305+P351+P338, P308+P313,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'iodure de fer(II) est un composé chimique de formule FeI2. Il s'agit d'un solide hygroscopique noir tirant sur le violet qui blanchit au contact de l'air, soluble dans l'eau, l'éthanol et l'éther diéthylique. Il s'oxyde rapidement en solution et en présence d'humidité. La solution aqueuse est incolore. Il a une structure cristalline trigonale semblable à celle de l'hydroxyde de cadmium avec le groupe d'espace P3m1 (no 164) (a = 404 pm, c = 675 pm). Le tétrahydrate est un solide noir soluble dans l'eau et l'éthanol et qui se décompose autour de 90 à 98 °C.

L'iodure de fer(II) peut être obtenu en faisant réagir du fer avec de l'iode I2 à 500 °C :

Fe + I2 → FeI2.

On peut obtenir une phase finement divisée par décomposition thermique du diiodure de tétracarbonyle de fer Fe(CO)4I2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Fiche Sigma-Aldrich du composé Iron(II) iodide anhydrous, beads, −10 mesh, ≥99.99% trace metals basis, consultée le 14 mai 2017.