Imasu-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Imasu-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.

Imasu-juku (今須宿, Imasu-juku?) était la cinquante-neuvième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située dans la ville moderne de Sekigahara, district de Fuwa, préfecture de Gifu au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette shukuba de la période Edo était florissante le long du Nakasendō car elle mettait aussi en relation avec Kurihangaidō (九里半街道)[1], route commerçante qui reliait les rives nord-ouest du Lac Biwa à Kohama[2]. Avec Tarui-juku, ce fut la première station du Gokaido à être desservie par voitures[1].

En 1843, la station comptait 1 784 résidents et 464 bâtiments, dont un honjin, deux honjin secondaires et 13 hatago.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Sekigahara-juku - Imasu-juku - Kashiwabara-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nakasendo Imasu-juku. Ibisoku Co., Ltd.
  2. (ja) Kurihangaidō. t.keiko.

35° 20′ 55.1″ N 136° 26′ 07.3″ E / 35.348639, 136.435361 ()