Samegai-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samegai-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.
Samegai-juku vue du sanctuaire Kamo (加茂神社 Kamo Jinja).

Samegai-juku (醒井宿, Samegai-juku?) était la soixante et unième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située dans la ville moderne de Maibara, préfecture de Shiga au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Samegai-juku était un important centre de communication pendant des siècles et son existence est documentée dans le Nihon Shoki, complété en 720. Nombre de voyageurs appréciaient la pureté et la fraîcheur des eaux de la rivière avoisinante et considéraient Samegai comme une appréciable aire de repos[1].

Il reste de nos jours dix bâtiments de la période Edo qui donnent aux visiteur une bonne image de ce qu'était la ville il y a des siècles[2]. Il existe aussi un musée des archives qui donne beaucoup de détails sur le passé de la ville.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Kashiwabara-juku - Samegai-juku - Banba-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Machinami Kaidō Samegai-juku
  2. (ja) Samegai-juku Kankō & Rējā Gaido. Shobunka Publications, Inc.

35° 19′ 44.4″ N 136° 21′ 03.9″ E / 35.329, 136.351083 ()