Seba-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seba-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.

Seba-juku (洗馬宿, Seba-juku?) était la trente et unième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située au centre de la ville moderne de Shiojiri, préfecture de Nagano au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'endroit fut dénommé « Seba », qui signifie « laver un cheval », quand un vieux domestique de Minamoto no Yoshinaka lava le cheval de son maître dans les eaux de la rivière. L'étape de Seba-juku fut établie en 1614, avec Shiojiri-juku et Motoyama-juku, pour s'adapter aux changement du Nakasendō.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Shiojiri-shuku - Seba-juku - Motoyama-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]