Motoyama-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Motoyama-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.

Motoyama-juku (本山宿, Motoyama-juku?) était la trente-deuxième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située dans la partie centrale de la ville moderne de Shiojiri, préfecture de Nagano au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Motoyama devint une station en 1614, quand la route du Nakasendō fut modifiée. Elle fut établie comme ville étape en même temps que Shiojiri-juku et Seba-juku et était connue dans le pays pour ses nouilles soba[1].

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Seba-juku - Motoyama-juku - Niekawa-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Kaidō ga Kōsa Suru Kōtsū no Yōjutsu. Shiojiri City Hall.