Ōmiya-shuku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ōmiya-shuku, estampe de Keisai Eisen de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.

Ōmiya-shuku (大宮宿, Ōmiya-shuku?) était la quatrième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située dans les arrondissements d'Ōmiya et de Kita-ku de la ville moderne de Saitama, préfecture de Saitama au Japon[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Plus grande que ses deux stations voisines, Urawa-shuku et Ageo-shuku, Ōmiya-shuku a connu une population supérieure à 1 500 habitants avec plus de 300 foyers durant la période Tenpō[1]. Elle avait également le plus grand nombre (9) de honjin secondaires le long du Nakasendō[1].

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Urawa-shuku - Ōmiya-shuku - Ageo-shuku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ōmiya-shuku. Saitama Chambre de Commerce et d'industry.