Shimosuwa-shuku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shimosuwa-shuku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.
Le lac Suwa

Shimosuwa-shuku (下諏訪宿, Shimosuwa-shuku?) était la vingt-neuvième des soixante-neuf stations du Nakasendō et aussi la dernière étape du Kōshū Kaidō. Elle est située dans la ville moderne de Shimosuwa, dans le district de Suwa, préfecture de Nagano au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construite vers 1601[1], Shimosawa-shuku était une shukuba florissante car elle se trouvait entre deux difficiles cols de montagne, le col de Wada Pass et celui de Shiojiri. Les onsens de la ville en faisaient une aire de repos très fréquentée[1]. La station servait aussi d'accès au Suwa-taisha.

En 1843, Shimosuwa-juku comptait 1 345 résidents et 315 bâtiments dont une honjin, une honjin secondaire et 40 hatago.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Wada-shuku - Shimosuwa-shuku - Shiojiri-shuku
Kōshū Kaidō
Kamisuwa-shuku - Shimosuwa-juku (point d'arrivée)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Shimosuwa-shuku Aruki-net. Chambre de Commerce de Shimosuwa.

36° 04′ 34.9″ N 138° 05′ 25.7″ E / 36.076361, 138.090472