Moriyama-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moriyama-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.
Enryaku-ji

Moriyama-juku (守山宿, Moriyama-juku?) était la soixante-septième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située dans la ville moderne de Moriyama, préfecture de Shiga au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cet endroit doit son nom qui signifie « protecteur de la montagne », à son emplacement sur la porte occidentale du monastère Enryaku-ji au Mont Hiei[1]. Ce relais fut prospère car c'était le premier de la sorte au long du Nakasendō mais l'apparition de nouvelles stations ne lui fut pas néfaste.

En 1843, la shukuba comptait 1 700 résidents et 415 bâtiments, dont deux honjin, une honjin secondaire et 30 hatago.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Musa-juku - Moriyama-juku - Kusatsu-juku

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Moriyama-juku. Edo Rekishi Kairou Suishinkyou Gikai.

35° 03′ 20.6″ N 135° 59′ 33.4″ E / 35.055722, 135.992611 ()