Idriss (comédien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Idris.

Idriss est un comédien et metteur en scène français de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Idriss n'est pas un « enfant de la balle »[interprétation personnelle] : d'origine modeste (père ouvrier et mère au foyer), il commence à s'impliquer dans l'animation lors de colonies de vacances. Il passe sa jeunesse à Asnières où il s'inscrit, vers l'âge de 14 ans, à la maison des jeunes et de la culture où il rencontre un homme de théâtre : Armel Marin. Après la guerre d'Algérie, il se rend en petite Kabylie où se trouve l'essentiel de sa famille.[réf. nécessaire]

Il débute réellement dans le métier de comédien à 20 ans : il part en tournée avec Amphitryon 38 de Jean Giraudoux, avec Odile Versois, et au retour il figure dans la distribution de deux créations de Jean Anouilh. Il enchaîne avec Ne réveillez pas Madame avec François Périer, qui se joue pendant 2 ans, puis avec Le Directeur de l'Opéra avec Paul Meurisse pendant un an.[réf. nécessaire]

Depuis, il a joué environ 80 pièces, avec notamment Danielle Darrieux et Jean-Pierre Aumont dans La maison du lac. Il a eu en particulier pour partenaires marquants : Christian Marin, Jean-François Dérec, Patrice Laffont, Mylène Demongeot, Sophie Desmarets, Michel Bouquet et Pierre Doris. Il a souvent joué avec Francis Perrin.[réf. nécessaire]

Il se lance dans la mise en scène de théâtre en 1985 : sollicité par le maire de Montfermeil qui souhaite célébrer le centenaire de la mort de Victor Hugo[1], il choisit une pièce totalement inconnue (écrite par Hugo à l'âge de 14 ans), l'opéra comique A.Q.C.H.E.B.[2], qui présente le double avantage d'entrer dans l'enveloppe budgétaire et de n'avoir jamais été joué. Dix ans plus tard, en 1995, il crée - toujours à Montfermeil - le Son et Lumière[3] qui, depuis, présente régulièrement l’œuvre de Victor Hugo lors du spectacle historique de nuit, en particulier depuis 2007 Les misérables, parrainé par Alain Decaux.[réf. nécessaire]

En tant que metteur en scène, il a dirigé notamment Jacques Fabbri dans un spectacle d'Eugène Ionesco Délire à deux, et Paul Le Person et Claude Jade dans Un Château au Portugal de Julien Vartet.[réf. nécessaire]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Entre autres :

Télévision[modifier | modifier le code]

Entre autres :

Théâtre[modifier | modifier le code]

Entre autres :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Montfermeil tient une place importante dans Les misérables : c'est là que la petite Cosette fut placée chez les Thénardiers et qu'elle fit sa rencontre avec Jean Valjean, aux abords d’une fontaine, retrouvée en contrebas de l’actuel parc Arboretum.
  2. pour "A Quelque Chose Hasard Est Bon"
  3. Ville de Montfermeil : Le son et lumière

Liens externes[modifier | modifier le code]