Maurice Delbez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maurice Delbez est un réalisateur et producteur de cinéma français, né le 28 juillet 1922 à Bezons (Val-d'Oise).

Biographie[modifier | modifier le code]

À douze ans, Maurice Delbez, Maurice Étienne Delbez de son nom complet, entre au lycée Charlemagne à Paris. Ses parents ont alors revendu leur bistrot au 117 de la rue Jean-Jaurès, et les revenus de la famille sont très faibles. Le père de Maurice Delbez s'essaye à différents emplois, tels que commercial, et sa mère travaille la nuit en tant que caissière dans un café.

Maurice Delbez a dix-sept ans lorsque la guerre est déclarée. Il est pacifiste et le revendique. Mais en 1940, avec l'arrivée des nazis dans Paris, il devient violemment anti-fasciste et s'engage dans la résistance lors de la première manifestation des étudiants contre l'occupant, le 11 novembre 1940, à Paris. En 1942, il imprimait des tracts sur une machine cachée dans une cave, et il les distribuait la nuit.

Il travaillait alors dans un bureau du Trésor Public et s'y ennuyait terriblement. À cette époque, il continue d'aller souvent au cinéma, et se découvre une vocation pour le théâtre. Il rencontre le comédien Julien Bertheau, sociétaire de la Comédie-Française, qui va l'encourager à poursuivre son rêve. Il fonde une troupe théâtrale éphémère à la suite d'une rencontre avec Jean Vilar et l'association « Théâtre et Culture » qu'il dirigeait à l'époque.

À vingt ans, lui et un grand nombre de ses amis sont convoqués pour le STO (Service de Travail Obligatoire dans l'Allemagne Nazie). À la fin de l'année 1943, il a pu franchir la ligne de démarcation avec de faux papiers et a rejoint un peu plus tard les maquis d'Auvergne avec les FFI (Force Françaises de l'Intérieur) pour les batailles du Mont Mouchet et de Chaudesaignes.

À la fin de la guerre, il est de retour à Paris et réussit le concours d'entrée dans la deuxième promotion de l'IDHEC, la promotion Jean Vigo. Grâce à un prêt d'honneur, il pourra définitivement renoncer à son emploi dans les finances et se consacrer au cinéma, et non au théâtre, comme il le croyait quelques années plus tôt.

Sa rencontre avec le comédien Pierre Fresnay sera décisive pour sa carrière, puisqu'en plus de lui apporter une sincère amitié, il le mettra en contact avec le réalisateur Maurice Cloche, dont il sera assistant réalisateur pour plusieurs films. Il sera en outre très proche du couple formé par Yvonne Printemps et Pierre Fresnay. C'est ainsi que commence sa carrière de cinéaste. Maurice Delbez a en outre travaillé avec des réalisateurs tels que Jean Grémillon, Robert Bresson, Guy Lefranc, Darry Cowl et bien d'autres.

Maurice Delbez a réalisé plusieurs films pour le cinéma dont le plus connu est À pied, à cheval et en voiture. En 1963, Maurice Delbez adapte à l'écran l'histoire d'amour décrite par [[Robert Sabatier]] dans son livre ''Alain et le Nègre'' paru aux Éditions Albin Michel en 1953. Ce film, Rue des Cascades, également connu sous le titre Un gosse de la Butte, provoquera la ruine de Maurice Delbez, à la suite d'un malheureux concours de circonstances au moment de sa sortie en France en 1964. L'histoire d'une femme de 40 ans qui vit une histoire d'amour avec un jeune Antillais de 20 ans son cadet, ne pouvait être tout à fait acceptée.

Maurice Delbez s'est ensuite tourné vers la télévision, notamment en réalisant des documentaires sur l'histoire du cinéma, "La Mémoire aux images". Ces vingt émissions ont été diffusées sur France 3. Il a aussi été producteur pour la télévision des émissions « Cinéma A » pour Antenne 2 et de « Mosaïque » pour France 3. Il a, par ailleurs, réalisé six des treize premiers épisodes des Saintes chéries, qui ont connu un grand succès international.

Maurice Delbez a assisté à de grands bouleversements dans l'histoire du cinéma, qu'il évoque dans son livre autobiographique, "Ma vie racontée à mon chien cinéphile", paru en 2001 aux Éditions L'Harmattan.

En mai 2017, la Société Nouvelle de Cinématographie (SNC) et Celluloid Angles ont réuni des fonds pour restaurer le film "Rue des Cascades" et lui donner ainsi une seconde chance.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Directeur de production[modifier | modifier le code]

Conseiller technique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]