Hygge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le hygge (prononcé [y.ɡœ]) est un mot d’origine danoise et norvégienne faisant référence à un sentiment de bien-être, une humeur joyeuse et une atmosphère intime et chaleureuse. Le hygge est un état d’esprit positif procuré par un moment jugé réconfortant, agréable et convivial.

Ce terme est aujourd’hui principalement utilisé au Danemark et se traduit difficilement dans d’autres langues.

Origines[modifier | modifier le code]

Le mot hygge est un mot d’origine norvégienne qui est apparu au Danemark vers le Moyen Âge. Selon l'expert linguistique Ole Lauridsen, le mot hygge signifiait alors « penser ». La signification de ce mot a ensuite évolué vers « mûrement réfléchi »[1].

C’est au XIXe siècle que le mot hygge prend le sens qu’on lui connaît aujourd’hui. Le Danemark traverse alors une période difficile et voit son empire s'émietter petit à petit. En 1807 et suite à son alliance avec Napoléon, Copenhague est bombardée par l’Angleterre. Viendra ensuite l’annexion de la Norvège, appartenant alors au Danemark, par la Suède (traité de Kiel) et, en 1864, des duchés de Sleswig, de Holstein et de Lauenbourg par les empires d’Autriche et de Prusse.

En l’espace d’un siècle, le royaume du Danemark s’est vu perdre une grande partie de son territoire. Suite à ces pertes, « les Danois ont commencé à s’identifier avec la petitesse »[2]. C’est dans ce contexte de défaites militaires que les Danois ont commencé à accorder une grande importance au mot hygge. Le hygge, c’est « le sentiment qu'on est en sécurité, à l’abri du monde, et qu'on peut baisser la garde », écrit Meik Wiking, directeur de l'Institut de recherche sur le bonheur à Copenhague. Il s’agit d’« une stratégie de survie »[3].

Définition actuelle[modifier | modifier le code]

Le hygge, aujourd’hui, peut certes être considéré comme une « stratégie de survie » qui permet de rester positif lors des longs et froids hivers danois, où le soleil ne se montre que très peu. Mais il s’agit, aussi et surtout, d’une philosophie, d’un art de vivre et d’un optimisme quotidien. Le hygge est un sentiment de bien-être lié à une ambiance conviviale et chaleureuse. Ainsi, une atmosphère, une décoration, un lieu, un évènement, une activité peuvent être caractérisés par le terme hygge (ou hyggeligt, soit l’adjectif du mot hygge)[4].

Le hygge présente une autre conception du bonheur. Une conception non-matérialiste. Il s’agit, en fait, d’apprécier les petits moments du quotidien et d’apprendre à les privilégier. Le hygge est un concept qui invite à profiter du plaisir des petites choses comme un dîner entre amis, un moment en famille, siroter un chocolat chaud en écoutant tomber la pluie, s’asseoir près d’un feu, etc.[5]

Traduction[modifier | modifier le code]

Le sentiment défini par le hygge est un sentiment que l’on connaît tous. Il s’agit d’un sentiment de réconfort et de sécurité procuré par les événements de tous les jours. Les Danois ont simplement trouvé un mot pour mieux apprécier et prêter attention à ces petits moments, qui sont pourtant présents dans toutes les cultures[6].

Certaines cultures ont d’ailleurs des équivalents plus ou moins proches du terme hygge. Les concepts néerlandais gezellig, norvégien koselig, suédois mysig se rapprochent le plus de la notion danoise hygge. Par contre les mots anglais cosy, allemand Gemütlichkeit, français cocooning signifiant « sympa » ne traduisent que partiellement ce concept, par exemple, un environnement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]