Négligence (abus)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Négligence.
image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une négligence est une forme passive d'abus et de maltraitance durant lesquels l'auteur responsable des soins d'une personne incapable de se prendre en charge seule ne lui fournit pas les traitements adéquats, ce dont découle un mal-être physique ou psychologique de la victime[réf. nécessaire].

La négligence peut inclure une faute de soin, de nutrition, de santé médicale ou tout autre besoin qu'une personne est dans l’incapacité de satisfaire elle-même.

La victime peut être un enfant, un adulte mentalement ou physiquement handicapé, et toute personne dépendante et vulnérable. La négligence peut porter sur un animal domestique. Elle peut concerner aussi une plante ou un objet inanimé.

Négligence parentale[modifier | modifier le code]

La négligence parentale est « l'échec chronique du parent à répondre aux divers besoins de son enfant sur les plans de la santé, de l'hygiène, de la protection, de l'éducation ou des émotions »[1]. La négligence parentale est une des formes les plus fréquentes (42 %) des cas de mauvais traitement aux enfants, selon une étude menées en 2000 au Québec[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éthier, L. S., Lacharité, C., & Gagnier, J. P. (1994). Prévenir la négligence parentale. Revue québécoise de psychologie, 15(3), 67-86.
  2. Mme Diane Papalia, Mme Sally Olds et Mme Ruth Feldman, Psychologie du développement humain, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782804162887, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]