Pitié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pietà de Michel-Ange.

La pitié, du latin pietas (piété : dévotion, attachement respectueux et fervent à Dieu et à la religion), est un sentiment qui rend sensible aux souffrances, au malheur d'autrui. Aristote remarque qu'on ne ressent de la pitié que pour des gens situés à une certaine distance (pas sa famille), et dont on pense qu'ils ne méritent pas leur malheur. La pitié est au centre du Christianisme, dont le Dieu est un Dieu de pitié pour le genre humain. David Hume observe que la pitié, qui est composée d'une grande partie de bonne volonté, est une proche alliée du mépris, qui est une forme de dégoût, augmenté de fierté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]