Remords

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Le Remord [sic] par Camille Lefèvre, tête en plâtre, premier tiers du XXe siècle (Musée des Beaux-Art de Belfort)

Le remords est une expression émotionnelle de regret personnel ressentie par un individu après avoir commis un acte qui ait conduit à être honteux, blessant ou violent. Le remords est très proche de la culpabilité et d’un auto-ressentiment. Lorsqu’une personne regrette un geste ou de la manière dont elle a agi, cela peut être à cause du remords ou en réponse à de nombreuses autres conséquences, incluant la punition ou l’omission.

En théologie[modifier | modifier le code]

L'existence du remords est développée dans la théologie chrétienne, à travers le concept de syndérèse, qui développe les conséquences des remords sur la capacité de l'homme de reconnaître le bien.

En psychologie[modifier | modifier le code]

Un individu incapable de ressentir le moindre remords est souvent labellisé en tant que sociopathe ou psychopathe – d’une ancienne classification du DSM III. En général, un individu a besoin de ne ressentir aucune peur ou aucun remords dans l’ordre de développer quelques traits sociopathes.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]