Wanderlust (désir de voyager)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Wanderlust est un terme allemand qui désigne l'envie (Lust) de flâner, de randonner (wandern), soit l'envie de voyager, de découvrir le monde. Ce concept forme l'un des thèmes majeurs du romantisme allemand, en particulier dans la littérature à partir de Goethe et du Grand Tour mais aussi dans le domaine de la musique avec des œuvres comme la Fantaisie Wanderer de Schubert ou de la peinture avec Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Signification[modifier | modifier le code]

Moritz von Schwind, Auf der Wanderschaft (« Sur l'errance »).

Le Wanderlust signifie l'envie d'ailleurs, de dépasser son propre monde, de chercher autre chose : une envie d'exotisme, de découverte, de voyage[1]. Il s'agit d'un ennui du quotidien, de la routine, et d'une quête de nouveauté, de surprises, de découvertes.

Robert E. Park voit dans le Wanderlust un refus des conventions sociales[2],[3],[4]. Pour Alain Montandon, le concept correspond à "l'appel des lointains, de ce qu'il y a au-delà du monde présent et réel, et ce vagabondage esthétique prend l'allure d'une fuite du monde dans l'espoir d'une compensation." [5]

Autres acceptions[modifier | modifier le code]

Le mot a été introduit tel quel en anglais, wanderlust, avec le même sens qu'en allemand. Il est également devenu un terme hipster, à la mode, repris par Hollywood dans le film Wanderlust.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Wanderlust Meaning & Definition | HappyWanderlust.com », sur Happy Wanderlust (consulté le 13 décembre 2016)
  2. Robert E. Park ; Ernest W. Burgess (1925). The City, chapter IX - "The Mind of the Hobo: Reflections upon the Relation Between Mentality and Locomotion". Heritage of Sociology Series, 1967, p. 158.
  3. M. Trask, Cruising Modernism, 2003, p. 3.
  4. Piers Beirne. The Chicago School of Criminology 1914-1945: The gang, p. 170-171.
  5. Alain Montandon, « Le roman romantique de la formation de l'artiste », Romantisme, no 54,‎ , p. 27 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jay Garfinkel, Wanderlust : 20 Extraordinary Travel Adventures : 500 Years of Travel Writing by Explorers of Jewish Origin, 1492-1992, 2000
  • Laura Byrne Paquet, Wanderlust: A Social History of Travel, 2007
  • Rebecca Solnit, Wanderlust : A History of Walking, 2009

Liens internes[modifier | modifier le code]