Homme d'Altamura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La grotte de Lamalunga surplombe la doline d'Altamura
L'Homme d'Altamura, enchâssé dans les concrétions calcaires, vu sous différents angles
Plan et section de la grotte de Lamalunga

L'Homme d'Altamura est le nom donné à un squelette fossile d'Homme de Néandertal découvert en 1993 dans la grotte de Lamalunga, près de la ville d'Altamura, dans les Pouilles au sud de l'Italie. Remarquablement bien conservé mais enchâssé dans les concrétions calcaires qui ont recouvert le squelette au fil du temps, le fossile a été laissé in situ pour ne pas risquer de l'endommager lors de l'extraction. Pendant plus de 20 ans, les études n'ont pu être que visuelles, ce qui n'a pas permis de proposer une datation fiable du fossile. Ce n'est qu'en 2015 qu'un fragment d'omoplate a pu être extrait et donner lieu à une étude approfondie, permettant de dater le fossile et de confirmer son attribution à l'espèce Homo neanderthalensis par l'analyse de son ADN.

L'Homme d'Altamura est le squelette néandertalien le plus complet découvert à ce jour dans le monde.

Découverte[modifier | modifier le code]

Le fossile fut découvert en octobre 1993 dans la grotte de Lamalunga par des spéléologues italiens. En explorant la grotte, ils tombèrent sur un puits d'effondrement de 10 m de haut débouchant sur un tunnel d'environ 60 m de long, dans lequel ils découvrirent un crâne émergeant à peine des dépôts de calcite s'étant accumulés sur le sol au fil du temps, dus au ruissellement des eaux chargées en calcaire.

Il est probable que l'individu soit tombé à travers le puits d'effondrement, se soit blessé et se soit retrouvé bloqué dans la grotte. Préservé de toute dispersion par des prédateurs, puis protégé par la couche de calcite qui s'est déposée progressivement, le squelette a ainsi pu nous parvenir dans un remarquable état de conservation.

Description[modifier | modifier le code]

Le squelette appartient à un sujet masculin âgé d'environ 35 ans à son décès.
Les traits de son visage l'ont rapidement fait rapprocher des néandertaliens.

Datation[modifier | modifier le code]

En 2015, la datation des os et de ces minéraux a montré que le squelette est âgé entre 130 000 et 182 000 ans.

Attribution[modifier | modifier le code]

L'analyse de l'ADN des ossements indique que l'homme d'Altamura est un néandertalien[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Martina Lari et al., « The Neanderthal in the karst : First dating, morphometric, and paleogenetic data on the fossil skeleton from Altamura (Italy) », Journal of Human Evolution, vol. 82,‎ , p. 88-94 (DOI 10.1016/j.jhevol.2015.02.007)
  2. « Le crâne de la grotte de Lamalunga appartenait bien à un homme de Néandertal », sur http://www.hominides.com/,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]