Altamura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Altamura
Blason de Altamura
Héraldique
Altamura
Sur la Piazza Duomo
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Pouilles Pouilles 
Ville métropolitaine Provincia di Bari-Stemma.png Bari  
Code postal 70022
Code ISTAT 072004
Code cadastral A225
Préfixe tel. 080
Démographie
Gentilé altamurani
Population 70 514 hab. (31-12-2017[1])
Densité 165 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 49′ 00″ nord, 16° 33′ 00″ est
Altitude Min. 450 m
Max. 450 m
Superficie 42 700 ha = 427 km2
Divers
Saint patron Sant'Irene
Fête patronale 5 mai
Localisation
Localisation de Altamura
Localisation dans la ville métropolitaine de Bari.
Géolocalisation sur la carte : Pouilles
Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Altamura
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Altamura
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Altamura
Liens
Site web site officiel

Altamura est une ville italienne d'environ 70 500 habitants située dans la ville métropolitaine de Bari dans la région des Pouilles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut fondée par l'empereur Frédéric II sur les ruines de l'ancienne Lupatia[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
21 février 2018 25 juin 2018 Vittorio Lapolla   Commissaire
25 juin 2018 En cours Rosa Melodia centro-sinistra Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Fornello

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bitonto, Cassano delle Murge, Gravina in Puglia, Grumo Appula, Matera, Ruvo di Puglia, Santeramo in Colle, Toritto

Criminalité[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 66

Voir aussi[modifier | modifier le code]