Médaille d'argent du CNRS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Médaille d'argent du CNRS
Image associée à la récompense

Organisateur Centre National de la Recherche Scientifique
Pays France
Date de création 1954

La médaille d'argent du CNRS est une récompense scientifique décernée tous les ans en science à une quinzaine de chercheurs par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Elle est créée en 1954 afin de mettre en valeur et mieux connaître les réalisations internes[1]. Cette médaille distingue un chercheur pour « l'originalité, la qualité et l'importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international »[2]. Depuis 2014, le CNRS décide d'augmenter la visibilité des femmes scientifiques[3],[4]. Il applique un principe de parité à partir de 2016 pour l'attribution des médailles de bronze et d'argent[5].

La médaille fait partie des médailles « Talents CNRS » que sont la médaille d'or qui récompense l'ensemble d'une carrière scientifique, la médaille de bronze qui récompense les jeunes chercheurs, la médaille de l'innovation qui honore les travaux remarquables sur le plan technologique, thérapeutique, économique ou sociétal, et la médaille de cristal qui récompense les personnels d'appui à la recherche[6].

Liste des lauréats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Données imprécises à compléter par des recherches
  2. a b c d e f et g Données indisponibles à rechercher.
  1. Olivier Ihl, « Les distinctions honorifiques au CNRS. Genèse, pratiques, usages », dans La fabrique de l’honneur : Les médailles et les décorations en France, XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », (ISBN 978-2-7535-6666-8, lire en ligne), p. 197–219
  2. Centre national de la recherche scientifique, « Médaille d'argent du CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le ).
  3. Anne-Marie Bataillon, Raymonde Blanchard, Sylvie Hochet et Marie Paule Peyre, « Présence des femmes au CNRS », L'Homme et la société, vol. 99, no 1,‎ , p. 169–176 (DOI 10.3406/homso.1991.2546, lire en ligne, consulté le )
  4. Mission pour la place des femmes, Plan d’action égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au CNRS, (lire en ligne), p. 3
  5. Delphine Montagne, « La progressive parité des médailles d’argent du CNRS [Référence ajoutée] », sur Wikif, (consulté le )
  6. Service archives et Comité pour l'histoire du CNRS, « Médailles d’argent du CNRS 1960-2010 » Accès libre, sur Comité pour l'histoire du CNRS, (consulté le )
  7. « WALL OF FAME – IN2P3 50 ANS DE PHYSIQUE » (consulté le )
  8. a b c et d Delphine Montagne, « Ajouter une pièce au puzzle : visite aux archives du CNRS » Accès libre, sur Wikipédia et les femmes scientifiques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Documents d'archives du CNRS : les dossiers d'archives, un document en cours d'analyse et un ordinateur pour saisir les résultats.
Exemple de documents de synthèse des médailles d'or, d'argent et de bronze aux Archives du CNRS

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Waquet, Dans les coulisses de la science: techniciens, petites mains et autres travailleurs invisibles, CNRS éditions, (ISBN 978-2-271-13549-0)
  • Olivier Ihl, « Les distinctions honorifiques au CNRS. Genèse, pratiques, usages », dans La fabrique de l’honneur : Les médailles et les décorations en France, XIXe-XXe siècles, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », (ISBN 978-2-7535-6666-8, lire en ligne), p. 197–219

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]