Hassania Union Sport d'Agadir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hassania d'Agadir)
Aller à : navigation, rechercher
Hassania Union Sport d'Agadir
Logo du
Généralités
Nom complet Hassania Union Sport Agadir
Surnoms HUSA
Imazighen
La gazelle de Souss
Taẓnkʷḍt n Sus
غزالة سوس
Fondation 1946
Statut professionnel Depuis 2011
Couleurs rouge et blanc
Stade Stade Adrar
(45 480 places)
Siège Agadir
Championnat actuel Botola Pro
Président Drapeau : Maroc Habib Sidinou
Entraîneur Drapeau : Argentine Miguel Angel Gamondi
Joueur le plus capé Drapeau : Maroc Mohammed Lahceini
Meilleur buteur Drapeau : Maroc Hammou Mouhal
Site web www.husafootball.com
Palmarès principal
National[1] Championnat du Maroc (2)
Championnat du Maroc D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Le Hassania Union Sport d'Agadir (HUSA) (en amazighe : Tamunt Taḥasanit n Tunnunt n Ugadir تامونت تاحاسانيت نـتونّونت نـأكادير) (en arabe: الاتحاد الرياضي حسنية أغادير) est un club de football marocain basé à la ville d'Agadir en 1946, et évoluant en Botola Maroc Télécom au Stade Adrar.

Histoire[modifier | modifier le code]

La genèse du club[modifier | modifier le code]

Le club Hassania Union Sport Agadir (HUSA) est créé en 1946 sur une impulsion patriotique de quelques mordus du ballon rond ayant eu vœu de former une équipe de football composée de musulmans uniquement. Son nom est un hommage au père fondateur et premier sponsor du club feu Haj Driss Lahlou dont le prénom de sa fille Hassania fut choisi par les autres membres fondateurs du club. Les membres de l'équipe aménagèrent un terrain d'entraînement de fortune à l'extérieur d'Agadir (terrain de Mercala), ils prirent en charge aussi bien leur équipement que tous les frais afférents aux rencontres qu'ils disputaient aussi bien localement qu'à l'extérieur de leur ville. Le HUSA disputa son premier match à l'extérieur à Salé. À son retour à Agadir, l'équipe fut accusé par la police coloniale d'activisme politique illicite.

Après l'indépendance[modifier | modifier le code]

Le Hassania monte enfin en première division lors du Championnat 1958-1959 et fut le premier club du sud à y participer. Les Soussis se sont classés 14ème dans cette saison en échappant de peu à la relégation.

Deux titulaires et le vice-président Bijaouane périrent lors du séisme de 1960[2].

En 1963, le Hassania d'Agadir rate sa première coupe et s'incline après un excellent parcours, la finale malheureuse de la Coupe du Maroc 1962-1963, fut perdu par le HUS Agadir 3 buts à 2 face au KACM de Marrakech, match qui s'est déroulé le au Stade d'honneur à Casablanca[3].

Le Hassania d'Agadir participa également en 1988 à un tournoi amical appelée coupe Mohammed V qui regroupait plusieurs clubs étrangers parmi les plus prestigieux au monde. Il réussit à se qualifier en finale dans cette compétition avant de se faire éliminer par les Monégasques de l'AS Monaco par un but à zéro.

L'équipe dorée (1998-2003)[modifier | modifier le code]

Le HUSA retrouva sa place au sein de la première division en 1996 puis continua son évolution normalement jusqu'à atteindre un niveau très appréciable lors des années 1990 et surtout vers la fin du vingtième siècle.

En effet, le club disputa la demi-finale de la Coupe du Trône au titre de la saison 1998-1999 et fut classé 5e du championnat lors de la saison 1999-2000. Il disputa aussi la demi-finale de la coupe du Trône lors de la saison 2000-2001 et tous ces prestations donnaient de l'impression et des signes qu'un nouveau grand club va naître au sud du Maroc.

Une des personnalités qui a marqué l'histoire du Hassania fut l'ancien joueur du Raja de Casablanca et l'entraîneur le plus titré au Maroc, M'hamed Fakhir, cet entraîneur rejoint le club en 2001 et survit par la suite à l'âge d'or du club qui va arrêter les victoires successives du Raja en championnat de 1996 à 2001, puisque le Hassania remporta à son tour le Championnat du Maroc 2 fois d'affiliés, en 2001-2002 et en 2002-2003.

En tant que Champion du Maroc en 2002, le Hassania d'Agadir est donc qualifié pour disputer la « Ligue des Champions de la CAF » de l'édition 2003, pour la première fois de son histoire. Il entame la compétition directement au premier tour face au club libyen ayant pour nom Al-Ittihad Tripoli. Il s'agit du premier match africain et de toutes compétitions internationales confondues de l'histoire du Hassania. La formation libyenne, a elle aussi entamé la compétition directement au premier tour. Le match aller qui s'est joué à Agadir et s'est terminé sur le score de 0-0. Après un match nul, la gazelle de souss doit tout faire pour remporter la rencontre jouée à l'extérieur mais finalement aucun des deux clubs ne réussit à se départager. Et après une séance de tirs au but, le Hassania d'Agadir décroche son ticket pour le second tour qui est l'équivalent des seizièmes de finale. Mais malheureusement, la compétition s'arrête ici pour le Hassania qui se fait éliminer après un match nul lors du match aller et après une défaite sur le score d'un but à zéro en Côte d'ivoire dans le cadre du match retour contre le fameux club d'ASEC Mimosas.

Grâce au titre remporté de Champion du Maroc en 2003, le HUSA se qualifie pour disputer l'édition 2003 de la Ligue des Champions de la CAF. Il s'agit de sa seconde participation dans une compétition africaine mais de sa troisième dans une compétition internationale. Le Hassania d'Agadir entame donc la compétition dès les tours préliminaires qui est l'équivalent des trente-deuxièmes de finale face au club mauritanien d'Al Nasr de Sebkha. Le match aller qui s'est joué à Agadir, s'est terminé par une large victoire sur le score de sept buts à zéro. Cette défaite a incité les dirigeants du club mauritanien à déclarer forfait avant le match retour qui devait avoir lieu en Mauritanie. Mais comme la saison dernière, la compétition s'arrête ici pour le Hassania d'Agadir qui se fait éliminer par les Tunisiens de l'Étoile du Sahel après une défaite au match aller sur le score de deux buts à zéro et un nul lors du match retour.

Baisse de régime mais précence continue avec l'élite (2003-2011)[modifier | modifier le code]

Le Hassania d'Agadir se qualifie en 2004 à la Ligue des champions arabe pour la première fois de son histoire grâce à sa place de quatrième en championnat. Durant cette saison le Tournoi du Prince Faysal bin Fahad, qui rendait hommage au Prince Faysal bin Fahad mort en 2002, s'est vu renommée en Ligue des Champions arabes. Cette édition s'agit de la 20e et de la première sous ce nom. Le Hassania d'Agadir entame la compétition aux tours préliminaires qui est l'équivalent des seizièmes de finale face aux égyptiens d'Al Ahly SC. Les Soussis d'Agadir ne réussirent finalement pas à se qualifier au premier tour qui est l'équivalent des huitièmes de finale car ils se font éliminer par Al Ahly SC qui après un nul à Agadir sur le score de 0-0, bat le Hassania sur le score de trois buts à zéro en Égypte. Finalement l'équipe d'Agadir ne réussit pas à se qualifier au premier tour et ne remporte aucun match mis à part un match nul. De plus le Hassania ne réussit à marquer aucun but.

Après s'être classé cinquième en championnat en 2006, le Hassania d'Agadir se qualifie pour disputer la "Coupe de la confédération" de l'édition 2007, qui est sa première participation dans cette compétition qui entame directement au premier tour face aux Sénégalais de l'US Gorée. Il s'agit du premier match dans cette compétition pour le Hassania. Les Sénégalais, ont cependant du commencer la compétition dans les tours préliminaires qui est l'équivalent des soixante-quatrièmes de finale. Pour sa première participation à cette compétition, le HUSA ne réussit pas à concrétiser lors du match aller au Sénégal qui se termine par un nul. Mais lors du match retour, les Rouges et blancs du Souss ont montré un autre visage grâce au soutien de leur public, ils réussirent à se qualifier pour les seizièmes de finale. Ce match fut très difficile pour le Hassania mais celui-ci réussit tout de même à gagner sur le score de trois buts à deux. Pour le compte des seizièmes de finale, le Hassania doit affronter le club nigérian expérimenté du Dolphin FC qui s'était qualifié en battant le club gambien de Hawks FC sur le score d'un but à zéro. Le match aller a été remporté par les Nigérians sur le score d'un but à zéro lors d'un match joué au Nigeria. Après cette défaite, le club d'Agadir doit tout faire pour marquer à domicile et ne pas se prendre de buts. Et finalement le match retour se termine par une victoire du Hassania d'Agadir sur le score d'un but à zéro. Mais le club ne réussit pas à se qualifier pour les huitièmes de finale puisque celui-ci perd aux tirs au but à 5-3. Ce fut une très belle aventure pour l'Hassania qui entama sa troisième compétition africaine.

La Ligue des Champions arabes en 2009, s'agit de la seconde où le Hassania d'Agadir y participe, cette édition s'agit aussi de la 25e et de la sixième avec le nom de Ligue des champions arabes. Le Hassania entame la compétition directement au premier tour qui est l'équivalent des huitièmes de finale face au irakiens d'Al Qowa Al Jawia et non aux tours préliminaires comme lors de la sa participation précédente. Le Hassania d'Agadir ne réussit finalement pas à se qualifier aux huitièmes de finale car il se fait éliminer par les Irakiens d'Al Qowa Al Jawia qui remportent le match aller sur le score de deux buts à un en Irak mais le HUSA après sa défaite ne réussit pas à marquer en ratant de nombreuses actions lors du match retour à Agadir. Au bilan, pour sa seconde participation, le club réussit à passer les tours préliminaires même s'il fut dispensé de ce tour mais n'a pas réussi à se qualifier aux huitièmes de finale contrairement aux autres clubs marocains que sont le Wydad de Casablanca ainsi que le Raja de Casablanca[4].

Renouveau et professionnalisme (2011-2017)[modifier | modifier le code]

Le Hassania d'Agadir en 2012 au Stade Mohammed-V à Casablanca

Retour au sommet (2017-)[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nationales Compétitions internationales

Championnat du Maroc (2)

Coupe du Trône

Championnat du Maroc D2 (1)

  • Champion : 1971
  • Vice-champion : 1958


Coupe Mohammed V


Statistiques[modifier | modifier le code]

Parcours international[modifier | modifier le code]

Bilan du parcours international du Hassania d'Agadir à partir de 2003. Pour les matchs de coupes internationales, les matchs sont comptés avant le résultat d'éventuels tirs au but (à l'instar de la FIFA). (Résultats mis à jour jusqu'en 2009 pour les coupes internationales)

Coupes d'Afrique de la CAF Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Ligue des Champions de la CAF 2 0 8 2 4 2 7 2 +5
Coupe de la confédération 1 0 4 2 2 0 4 3 +1
Total 3 0 12 4 6 2 11 5 +6
Coupes arabes de l'UAFA Saisons Titres J G N P Bp Bc Diff
Ligue des champions arabes 2 0 4 0 2 2 1 5 -4
Total 2 0 4 0 2 2 1 5 -4
Total Général 5 0 16 4 8 4 12 10 +2
Légende : J = joués, G = gagnés, N = nuls, P = perdus, Bp = buts pour, Bc = buts contre, Diff = différence de buts.

Rencontres[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Effectif du HUS Agadir de la saison 2017 - 2018
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[5] Nom Date de naissance Sélection[6] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau du Maroc El Ahmadi, FahdFahd El Ahmadi 13/03/1980 (38 ans) Formé au club
55 G Drapeau du Maroc El Houasli, AbderrahmanAbderrahman El Houasli 02/12/1984 (33 ans) FUS Rabat
32 G Drapeau du Maroc Qamoum, IsmailIsmail Qamoum 29/06/1996 (21 ans) Formé au club
Défenseurs
3 D Drapeau du Maroc Sadiki, AmineAmine Sadiki 17/07/1986 (31 ans) RS Berkane
4 D Drapeau du Maroc Rami, YassineYassine Rami 26/03/1987 (31 ans) Olympique de Safi
44 D Drapeau du Maroc Chakouri, MustaphaMustapha Chakouri 28/03/1996 (22 ans) Formé au club
5 D Drapeau du Maroc Daoudi, JalalJalal Daoudi Capitaine 17/08/1988 (29 ans) FUS de Rabat
77 D Drapeau du Maroc Belahcen, HichamHicham Belahcen 25/03/1992 (26 ans) US Temara
16 D Drapeau du Maroc Qasmi, AyoubAyoub Qasmi 19/09/1993 (24 ans) Maroc -23 ans Wydad de Casablanca
15 D Drapeau du Maroc Bouftini, SoufianeSoufiane Bouftini 06/02/1994 (24 ans) Raja de Beni Mellal
Milieux
2 M Drapeau du Maroc Jabrane, YahyaYahya Jabrane 18/06/1991 (26 ans) Maroc A' Mouloudia d'Oujda
8 M Drapeau du Maroc El Khanboubi, AbdelaliAbdelali El Khanboubi 20/02/1991 (27 ans) JSM Massira
6 M Drapeau du Maroc El Morsli, SaadSaad El Morsli 16/03/1998 (20 ans) Formé au club
14 M Drapeau du Maroc El Khalfi, YounesYounes El Khalfi 11/04/1994 (24 ans) Formé au club
18 A Drapeau du Maroc Aouk, BadieBadie Aouk 29/03/1995 (23 ans) Maroc A' Formé au club
17 M Drapeau du Maroc El Gnaoui, YoussefYoussef El Gnaoui 26/01/1988 (30 ans) Maroc A' FUS Rabat
20 M Drapeau du Maroc Oubila, MehdiMehdi Oubila 17/08/1992 (25 ans) Maroc A' SC Chabab Mohammédia
Attaquants
11 A Drapeau du Maroc El Berkaoui, KarimKarim El Berkaoui 13/12/1995 (22 ans) Formé au club
9 A Drapeau du Brésil Santos, CristianoCristiano Santos 17/03/1988 (30 ans) Masfout
10 A Drapeau du Maroc Kachani, BadrBadr Kachani 02/01/1990 (28 ans) Maroc -23 ans RS Berkane
56 A Drapeau du Maroc Kouay, AchrafAchraf Kouay 11/08/1998 (19 ans) Formé au club
7 A Drapeau du Maroc Abdelghani, FaouziFaouzi Abdelghani 13/07/1985 (32 ans) OC Khouribga
Entraîneur(s)

Drapeau : Argentine Miguel Angel Gamondi

Entraîneur(s) adjoint(s)

Drapeau : Maroc Mohamed Hssaini

Entraîneur(s) des gardiens

Drapeau : Maroc Mohamed Ahmadou


Légende

Consultez la documentation du modèle

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

M'hamed Fakhir l'entraîneur le plus titré au niveau national au Maroc et tout au long de l'histoire du Hassania d'Agadir
Ion Oblemenco est un ancien entraîneur roumains qui entraîna le Hassania d'Agadir après sa montée, il meurt le 1 septembre 1996 dans la ville d'Agadir alors qu'il s'occupait encore de la direction technique du club

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Anciens footballeurs marocains

Omar Najdi l'ancien joueur du Hassania qui fut transféré au Raja Club Athletic

Anciens footballeurs étrangers

Benbella Benmiloud, le gardien de but algérien du club entre (1990-1996)

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade Al Inbiâate[modifier | modifier le code]

Stade Al Inbiâate est l'ancien stade du Hassania, il a été remplacé par le Stade Adrar après sa construction en 2013. Ce stade, et malgré sa faible capacité qui peut accueillir au maximum 15 000 personnes en places, demeure un des stades les plus emblématiques du Maroc, il est également un des plus ancien puisqu'il a été construit dans les années 1960. Le stade a été doté d’une pelouse synthétique fin 2011, il est utilisé actuellement par les clubs d'Agadir aux divisions inférieurs ainsi que les différentes catégories d'âge du Hassania d'Agadir.

Stades Adrar[modifier | modifier le code]

Stade Adrar d'Agadir est inauguré le 11 octobre 2013 par un match amical entre le Husa et la Jeunesse sportive de Kabylie Le stade est parmi ceux qui ont figuré dans la liste des stades de la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde 2026. Le nom du stade Adrar signifie dans la langue amazighe la montagne vu que le stade ressemblait de loin à une montagne de l'Anti Atlas marocain.

Image et partenaires[modifier | modifier le code]

Les couleurs du Hassania durant son histoire n'ont jamais changé depuis la création du club, ses couleurs officielles sont le rouge et le blanc avec l'utilisation du bleu à l'extérieur. Le maillot traditionnel de l'équipe d'Agadir est la tenue rouge rayé avec des traits en blanc.

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe

Maillot[modifier | modifier le code]

Sponsors officiels[modifier | modifier le code]

Supporters[modifier | modifier le code]

Le Hassania possède deux groupes ultras :

  • Ultras Imazighen qui prennent comme emplacement la Curva-Sud, ils se distinguent par leur grand nombre d'adhérents et leurs groupe musical ainsi que les tifos et les différents chants afin d'animer les gradins.
  • Ultras Red Rebels sont aussi un groupe ultras qui prenaient comme emblacement la Curva-Nord avant que celle-ci soit fermé et attribué aux visiteurs. Le groupe est considéré comme un des leaders au Maroc aux niveau des graffitis.

Les Ultras du club rassemble aussi des supporters du monde entier en créant des sections en Europe dont la section en France est parmi les plus actives du fait qu'une grande communauté berbère habite en ce pays.

Le club jouit d'une forte popularité au Maroc, notamment auprès des berbères du Royaume. Le Hassania rassemble et nourrit traditionnellement une attache très forte aux soussis qui sont présents dans tous les coins du Maroc surtout dans les grandes villes, donc le Hassania d'Agadir retrouve souvent un grand nombre de suporters lors de ses déplacements.

Clubs amis[modifier | modifier le code]

La direction du Hassania et ses supporters ont toujours eu des relations amicales avec plusieurs clubs surtout amazighes et locales tel que:

Rivaux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0
  3. José Batalha, « Morocco - List of Cup Finals », rsssf.com (consulté le 6 mai 2016)
  4. Ligue des champions arabe 2009
  5. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  6. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  7. « Lahcen Chicha le « Diable » du football », sur Le Journal de Tanger (consulté le 4 janvier 2017)
  8. M'bark Chbani, « Maroc: Hamou Mouhal, un buteur patenté », sur fr.allafrica.com, Libération, (consulté le 6 avril 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :