Kawkab Athlétique Club de Marrakech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kawkab de Marrakech)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kawkab Marrakech
Généralités
Nom complet Kawkab Athlétique Club de Marrakech
Fondation (72 ans)
Couleurs Rouge et blanc
Stade Grand stade de Marrakech
(45 000 places)
Siège Rue My El Hassan Gueliz
BP 891 - Menara, Marrakech
Championnat actuel Botola Pro D2
Président Drapeau : Maroc Naim Moubarik Radi
Entraîneur Drapeau : Maroc Mimoun Moukhtari[1]
Site web wwww.kacmfoot.ma
Palmarès principal
National[2] Championnat du Maroc (2)
Coupe du Trône (6)
International[2] Coupe de la CAF (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Le Kawkab Athlétique Club de Marrakech (en arabe : نادي الكوكب الرياضي المراكشي), plus couramment abrégé en Kawkab Marrakech, est un club marocain de football fondé en 1947 et basé dans la ville de Marrakech.

L'équipe est la section football du club omnisports du même nom, le Kawkab Athlétique Club de Marrakech (KACM).

Avec neuf titres, le KACM est le 5e club le plus titré au Royaume (Après le Wydad Casablanca, l'ASFAR, Raja Casablanca et le MAS). Le club a participé deux fois de suite à la Coupe Arabe des Clubs Champions en 1988 et 1989.[réf. nécessaire] et a remporté en 1996 la coupe de la CAF.

Histoire[modifier | modifier le code]

Composition du KACM lors de la saison 1950-51. Le célèbre joueur Abdelkarim Zidani (Krimou) est le troisième debout en partant de la gauche.
L'une des plus anciennes compositions du KACM (1950-51).

Les débuts (1947-1956)[modifier | modifier le code]

Au début des années 1940, sous le protectorat français, Idriss Benchakroun a fondé le club au quartier "Annajah", qui devient le le Kawkab Athlétique Club de Marrakech (KACM). Le club de Annajah est considéré comme l’étape phare de la création du Kawkab Athlétique Club de Marrakech et il a cédé aussi tous ses joueurs au profit de ce nouveau-né, qui a recruté aussi les meilleurs joueurs des autres équipes de Marrakech[réf. nécessaire].

Le club s'est ensuite développé autour d'autres sports (basket-ball, handball...). Il connait plusieurs sièges différents (« Al Mouassine », « Arset El Maach »...) avant de s'installer à Gueliz.

C'est en 1955 que les bahjaouis remportent le premier titre dans l'histoire du grand KACM, après avoir fini la saison 1954-1955 Champion du Maroc (Pré-Honneur), et honoré la ville de Marrakech par la montée en Division d'Honneur.

Âge d'or (1956-1968)[modifier | modifier le code]

En 1956/1957, le KACM se fait une place dans la première division marocaine fraîchement créée en battant « Hassaniat Al Kasba » et « Alaadl Arribati » aux barrages. Il devient champion du Maroc en 1958. Le KACM dispute alors trois demi-finales de la coupe du trône (1957, 1958 et 1960), et quatre finales consécutives, dont une perdue (1962), puis trois gagnées (1963, 1964, 1965). Avec cet exploit, il devient ainsi le premier club marocain à conserver la coupe.

Traversée du désert (1968-1984)[modifier | modifier le code]

De 1968 à 1984, le KACM connait plusieurs descentes en deuxième division, ne gagne aucun titre, et beaucoup des joueurs sont à l'aube de la retraite alors que le club ne semble pas adopter de stratégie de renouvellement de ses effectifs.

Renouveau (1984-1999)[modifier | modifier le code]

En 1984, Mohamed Elmediouri organise une assemblée générale avec pour objectif de redresser la chute du club. Cette même année, le KACM regagne la 1re division grâce à une bonne politique et une bonne direction du club, ainsi qu'à une nouvelle source de revenu : la publicité. Le Kawkab a signé des contrats de publicité en 1986/1987 avec différents sponsors comme : La poste du Maroc, Dolidol, Volvo, etc. Et dans le domaine de l’exploitation, le Kawkab a construit un complexe touristique, commercial et foncier à côté du terrain Elarbi Benmbarek. Ce projet a permis au club de toucher 130 million de centimes en une année. Ensuite la construction du centre de formation à « Bab Doukala ». Ce centre contient 3 terrains, des bureaux pour la direction, une salle de réunion, une infirmerie, et 4 vestiaires avec des douches. Et en 1996 le club a construit le complexe résidentiel « Dar Lkoukab », et le stade « Elarbi Benmbarek » où se trouve le siège du club.

Depuis 1984, le KACM a gagné un titre de championnat en 1991/1992, et il était deuxième du classement pour les saisons : 1986/1987, 1987/1988, 1997/1998, 1998/1999. Il a aussi remporté la coupe du trône pour les années : 1987, 1991 et 1993 et finaliste en 1997. En 1996, le club réussit à gagner pour la première fois de l’histoire du football marocain la coupe de la CAF.

Un club en grande difficulté (1999-2011)[modifier | modifier le code]

Ère du professionnalisme (2011-)[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2010-2011, le Kawkab chute en 2e division du championnat de football du Maroc[3]. L'entraîneur Hicham Dmii est alors recruté, et deux ans plus tard (2012-2013), le club fait son retour en Botola Pro[4]. Les deux saisons qui suivent ce retour au bercail se révèlent très positives puisque le club finit quatrième puis troisième du classement. Cela permet à l'équipe notamment de retrouver la coupe de la CAF en 2016[5]. Malgré un bon début, l'équipe est éliminée en phase de groupe après s'être classée troisième[6]. Cette remontée en forme n'est qu'éphémère puisque s'ensuivent alors de nouveaux échecs et de piètres prestations en championnat marocain qui reconduisent l'équipe en deuxième division lors de la saison 2018-2019. L'équipe a connu pendant cette période une crise financière aigüe ainsi qu'une instabilité technique et administrative sans précédents[7],[8].

En 2020, alors que l'équipe est en difficulté en deuxième division, un projet d'investissement étranger porté par l'ancien international marocain Mustapha Hadji est présenté au club[9],[10]. Face à la situation juridique critique et floue du club et notamment de la section football, le wali de la ville Karim Kassi-Lahlou, motivé par l'engouement populaire, décide d'intervenir en incitant les dirigeants du club à clarifier au plus vite la situation en organisant les assemblées générales nécessaires afin de permettre plus de facilité dans la négociation des offres d'investissement.

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stade de Marrakech[modifier | modifier le code]

Le Stade de Marrakech en arabe : ملعب مراكش est un stade de football et d'athlétisme inauguré le situé à Marrakech d'une capacité de 45 240 places assises dont 36 300 couvertes. Le stade se trouve à onze kilomètres au nord de Marrakech. Il est desservi par l'aéroport international Marrakech - Menara, à quatorze kilomètres, et la gare ferroviaire de la ville.

L'accès au terrain est assuré par seize portes et une entrée d'honneur. Par ailleurs le stade dispose également d'une salle médias (de 1 000 m2), d'un centre de premiers soins, une infirmerie et d'un parking d'une capacité de 7 500 places.

La partie Sud du stade est entièrement occupée par les supporters du club. On différencie quatre secteurs de cette zone du stade :

  • La tribune officielle, en partie consacrée aux responsables et adhérents du club
  • La tribune latérale, couverte de sièges bleu et de tribune
  • La tribune sud, partie vierge marquée par la présence d'un écran d'affichage
  • Les gradins, couverts de sièges bleu et dépourvus de tribune
  • La tribune nord, réservée aux visiteurs

Stade El Harti[modifier | modifier le code]

Le Stade El Harti est un stade de football localisé dans la ville de Marrakech au Maroc. C'est l'enceinte de l'équipe du Kawkab de Marrakech. Ce stade de 20 000 places accueille souvent, en plus des matchs du Kawkab, des matches de l'équipe cadets du Maroc. Ce stade est doté d'une pelouse artificielle depuis le début de la saison 2008/2009. Dès , le Kawkab quittera son stade fétiche pour un nouveau stade (Stade de Marrakech) dont la capacité est de 45 000 places. Le KACM a joué son dernier match dans ce stade le contre l'Ittihad Riadhi de Tanger.

Rénovation et fermeture[modifier | modifier le code]

Malgré sa rénovation en 2018 grâce à un effort financier important[11], le stade ne rouvrira plus ses portes pour accueillir les matches du KACM et se verra refuser toutes ses demandes par la Wilaya de Marrakech pour des raisons liées à la sécurités des personnes et des biens[12].

Centre de formation Kansouli[modifier | modifier le code]

Centre de formation El Kansouli

Le club dispose d'un grand centre de formation situé à Bab Doukkala équipé de plusieurs terrains, deux vestiaires, une infirmerie, une cafétéria et un grand terrain de football.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec onze titres nationaux, le KACM est le 5e club plus titré dans le Royaume (Après le WAC, l'AS.FAR, Raja et le MAS). L'équipe a participé à la Coupe Arabe des Clubs Champions deux fois de suite (en 1988 et 1989) mais, sans parvenir à franchir le deuxième tour.

National Régional et Amical International

Compétitions actuelles

Anciennes compétitions

  • Tournoi de la Marche Verte (1) :
    • Vainqueur : 1984.
  • Tournoi International de Montréal (1) :
    • Vainqueur : 1992.
  • Tournoi Challengers des Espoir (1) :
    • Vainqueur : 2012.
  • Tournoi Ahmed Ntifi (1) :
    • Vainqueur : 2013.
  • Tournoi d'Amitié Agadir (1) :
    • Vainqueur : 2018.

Statistiques & Records[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif 2019-2020[modifier | modifier le code]

Effectif du Kawkab Marrakech de la saison 2019-2020
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[13] Nom Date de naissance Sélection[14] Club précédent
1 G Drapeau du Maroc Bentoumi, MohamedMohamed Bentoumi 05/09/1996 (23 ans) Formé au club
23 G Drapeau du Maroc Safa, OussamaOussama Safa 01/06/1994 (26 ans) Olympique Marrakech
5 D Drapeau du Maroc Khaddou, AbderrahimAbderrahim Khaddou
999 D Drapeau du Maroc Boumougay, OmarOmar Boumougay Club Jeunesse Ben Guerir
2 D Drapeau du Maroc Touihine, AbdelhaiAbdelhai Touihine Formé au club
28 D Drapeau du Maroc Ait Darham, KarimKarim Ait Darham 19/08/1985 (34 ans) Chabab Atlas Khénifra
20 D Drapeau du Maroc Charouq, ZakariaZakaria Charouq 19/05/1990 (30 ans)
33 D Drapeau du Maroc Khaddou, AbderrahimAbderrahim Khaddou
6 D Drapeau de la Côte d'Ivoire Soumahoro Ben, Mamadou JuniorMamadou Junior Soumahoro Ben
13 D Drapeau du Maroc Ghouraf, AbdellahAbdellah Ghouraf 15/06/1994 (26 ans)
30 D Drapeau du Maroc Boukrab, SeddikSeddik Boukrab 09/03/1995 (25 ans) Rachad Bernoussi
4 M Drapeau du Maroc Saidi, AmineAmine Saidi 01/01/1996 (24 ans) Chabab Rif Al Hoceima
25 M Drapeau du Maroc Mhamsani, HichamHicham Mhamsani
14 M Drapeau de la République centrafricaine Mabide, VivienVivien Mabide 31/08/1988 (31 ans) Moghreb Athlétic de Tétouan
21 M Drapeau du Maroc El Joubi, YassineYassine El Joubi 01/01/1997 (23 ans)
18 M Drapeau du Maroc Nouali, HichamHicham Nouali 15/12/1996 (23 ans) Union Sportive Témara
16 M Drapeau du Maroc Nid Lahcen, AbdellatifAbdellatif Nid Lahcen Capitaine 08/11/1986 (33 ans) RCA Zmamra
32 M Drapeau du Maroc Hasnaoui, MohamedMohamed Hasnaoui
5 A Drapeau du Maroc El Houcine, BelhassanBelhassan El Houcine
9 A Drapeau du Maroc Mehri, AbdelghafourAbdelghafour Mehri Union Sportive de Sidi Kacem
11 A Drapeau du Maroc Mehri, YoussefYoussef Mehri Formé au club
7 A Drapeau du Maroc Belaidi, AymanAyman Belaidi 01/07/1998 (22 ans) Club Jeunesse Ben Guerir
19 A Drapeau du Maroc Ennaïm, MoustaphaMoustapha Ennaïm RCA Zmamra
15 A Drapeau de la Côte d'Ivoire Kouassi Attouhoula, YaoYao Kouassi Attouhoula
10 A Drapeau du Maroc El Forssy, AbdelhayAbdelhay El Forssy Formé au club
Entraîneur(s)

Drapeau : Maroc Hassan Oughni

Entraîneur(s) adjoint(s)

Drapeau : Maroc Aziz Zebdi

Préparateur(s) physique(s)

Drapeau : Maroc Abdellatif Boumougay

Entraîneur(s) des gardiens

Drapeau : Maroc Ahmed Founaqa


Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs notables[modifier | modifier le code]

Entraineurs[15][modifier | modifier le code]

Présidents du club[modifier | modifier le code]

  • Hadj Idriss Talbi (1947 - ?)
  • Mohamed Mediouri (1984 - 2002)
  • Benhlal Abdelaziz
  • Driss Benchekroun
  • Mohamed Benchakroun
  • Mohamed Talbi
  • M'hamed Chraibi
  • Abdelkader Edjoudi
  • Lahlou Taïb
  • Nasser El Fassi
  • Abdeljalil Bouziane
  • Moulay Mamoun Boufarès (1973 - 1974, 1988 - 1994)
  • Lhachmi Layadi
  • Bourziq Abdelaziz
  • Abdelmoumen El Jaouhari
  • Tahar El Khalej
  • Rachid Benrami
  • Karim Abou Obaid[16]
  • Fouad El Ouarzazi
  • Merbouh Mouhcine
  • Naim Radi Moubarik (2019 - )

Supporters[modifier | modifier le code]

Ultras Crazy Boys est le seul et principal groupe de supporters du Kawkab Marrakech. Il a été créé le [réf. nécessaire], avec un premier bâchage au Stade El Harti. Ultras Crazy Boys possède 3 bâches un rouge avec écrit "CB 06" et leur emblème (bâche extérieure) en noir avec écrit "Crazy Boys" et leur emblème au milieu (bâche domicile El Harti) et enfin la plus grande bâche qui est noire avec l'inscription "Ultras Crazy Boys 2006" et l'emblême tout au bout (bâche domicile Grand Stade De Marrakech). Leur mission est de suivre l'équipe dans ses déplacements et à domicile et d'animer les matchs. L'emplacement des UCB06 sur les gradins est le virage sud (Curva Sud) du Grand Stade de Marrakech ou du Stade d’El Harti.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Marrakech : Mimoun Mokhtari, nouvel entraîneur de la section football du KACM », sur www.yabiladi.com, .
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. « Championnat D1 (30e et dernière journée) : Le Kawkab Marrakech relégué en 2e division », sur lematin.ma, (consulté le 27 aout 2019).
  4. Ali Hassouni, « Le Kawkab de Marrakech : le retour » (version du 14 mai 2013 sur l'Internet Archive), sur Lematin.ma, .
  5. « Le Kawkab de Marrakech jouera la Coupe de la CAF », sur arriyadia.snrt.ma.
  6. « L'ESS bat le KACM et s'empare du ticket pour les demies », sur lematin.ma.
  7. (ar) هيئة التحرير, « État des lieux du KACM : Disgrâce… Et… Plébiscite », sur الصباحية بريس - جريدة إلكترونية مغربية مستقلة,‎ (consulté le 26 août 2019).
  8. « Mouhcine Merbouh : présentation du rapport moral et financier du KACM », sur merbouh-mouhcine.e-monsite.com (consulté le 26 août 2019).
  9. https://lematin.ma/express/2020/kacm-donne-aval-projet-dinvestissement-denvergure/339667.html
  10. https://fr.hespress.com/152423-le-kacm-soffre-un-projet-dinvestissement-denvergure-avec-mustapha-hadji.html
  11. « El Harti engouffre 50 MDH et ferme ses portes », sur le360.ma, .
  12. (ar) « منع الاستقبال في الحارثي يغضب الكوكب المراكشي.. ودعوات من الجماهير لمقاطعة الملعب الكبير », sur www.hesport.com,‎ .
  13. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  14. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  15. « Historique du staff Kawkab Marrakech », sur www.transfermarkt.fr.
  16. « Karim Abou Obaid, nouveau président du Kawakab Marrakech », sur www.maghress.com, .