Renaissance sportive de Berkane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
RS Berkane
Logo du RS Berkane
Généralités
Nom complet Renaissance sportive de Berkane
Surnoms RSB
King of the east
Noms précédents Association Sportive de Berkane
Fondation
Statut professionnel Professionnel
Couleurs Orange, noir et blanc
Stade Stade municipal de Berkane
(15 000 places)
Siège Berkane
Championnat actuel Botola Pro 1
Président Drapeau : Maroc Hakim Benabdellah
Entraîneur Drapeau : République démocratique du Congo Florent Ibenge
Joueur le plus capé Drapeau : Maroc Mohamed Aziz (226)
Site web rsbfoot.ma
Palmarès principal
National[1] Championnat du Maroc D2 (1)
Coupe du Trône (1)
International[1] Coupe de la confédération (1)

Maillots

Kit left arm rsb1.png
Kit body rsb1.png
Kit right arm rsb1.png
Kit shorts rsb1.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm rsb2.png
Kit body rsb2.png
Kit right arm rsb2.png
Kit shorts rsb2.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm rsb3.png
Kit body rsb3.png
Kit right arm rsb3.png
Kit shorts rsb3.png
Kit socks.png
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Maroc de football 2020-2021
0

La Renaissance sportive de Berkane (en berbère : ⵜⴰⵏⴽⵔⴰ ⵜⴰⵡⵏⵏⵓⵏⵜ ⵏ ⵓⴱⵔⴽⴰⵏ, et en arabe : نادي النهضة الرياضية البركانية), plus couramment abrégé en RSB, est un club marocain de football fondé en 1938 et basé dans la ville de Berkane.

L'équipe est la section football du club omnisports du même nom, et joue actuellement en Botola Pro.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création en 1938[modifier | modifier le code]

L’équipe de Berkane de Football existait depuis le protectorat. Sa création se fit en 1938-1939 sous le nom : Association Sportive de Berkane (ASB). Le nombre de joueurs, à cette époque, ne dépassait pas 18, composé de Français et Marocains. Dans cette équipe Franco-Marocaine, figurait trois Marocains.

Pendant ce temps, les Clubs de l'est marocaine exactement la région de Oujda participent au championnat de la Ligue d'Oran de Football Association jusqu'à la saison 1939-40 avant qu'elles ne retrouve la ligue marocaine. Débutent alors des rencontres amicales entre les équipes suivantes :

  • Union Sportive de Oujda
  • Sportive Club de Taza

Et aussi des équipes algériennes :

Ligues marocaines[modifier | modifier le code]

Vers 1942-1943, des ligues furent créées au Maroc :

  • Ligue de l’Oriental
  • Ligue de Chaouia
  • Ligue du Sud

La rencontre se déroulait sous forme de championnat district. Parmi les équipes engagées, on trouvait :

  • Association Sportive de Berkane
  • Jerada
  • Union sportive de Oujda
  • Énergie

Les divisions furent au nombre de trois :

  • 1re division
  • 2e division
  • 3e division

À cette époque, l'Association Sportive de Berkane jouait ses rencontres sur le stade appelé Stade da Cross, portant le surnom de Bariachino, situé après le pont de la ville de Berkane, actuellement Magaâd Rasas, ensuite elle disputait ses matchs sur le stade dit Stade el Bali, situé actuellement au quartier Bayou. Il n’y avait ni minimes, ni cadets, ni juniors, seulement une équipe appelée équipe de réserve. Dans cette ligue (Ligue de l’Oriental), deux équipes jouaient les premiers rôles : l'Association sportive de Berkane et l'Union Sportive de Oujda.

L'USM de Berkane[modifier | modifier le code]

En 1953, une équipe animée par le nationalisme, qui était en plein essor, vient d’être créée. Elle portait le nom Union sportive Musulmane de Berkane (USMB).

Mais celle-ci n’a pas durée. Une crise a éclaté en 1955-1956. La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) fut créée quelques mois après l'Indépendance du Maroc. Celle-ci organisa un critérium en guise de barrage pour la 1re division, la 2e division et la 3e division.

Toutes les équipes se rencontrent entre elles. Celle qui perdait la 1re rencontre était classée dans la division inférieure (3e division. Elle se classa dans la 1re division.

En 1959-1960, l'Union Sportive Musulmane de Berkane a été reléguée en 3e division et en 1962-1963, elle disputait le match de barrage pour monter en 2e division. La 1re rencontre opposant Union Sportive Musulmane de Berkane, contre le Wydad de Fès. L'équipe de Berkane accède à la division supérieure.

La fusion et le changement du nom[modifier | modifier le code]

En 1966, le club change de nom, l'Union Sportive de Berkane (USB). La même année, Berkane voit la fondation d'un nouveau club : le Chabab Riadhi de Berkane (CRB), qui évoluera en 3e division. Ce club accède en 2e division en 1969, et sera relégué en 3e division la saison qui suit.

En 1970-1971, les deux clubs précités fusionnent sous le nom de Renaissance sportive de Berkane. Une fusion qui aura été bénéfique, puisque le club a réussi à accéder à la 1re division en 1977-1978.

Depuis les années 1980[modifier | modifier le code]

Palmarès et résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès du club[modifier | modifier le code]

National International

Les résultats du club après la fusion[modifier | modifier le code]

  • Relégation en 2e division 1979-1980.
  • Accession en 1re division en 1980-1981.
  • Vice-champion de 1re division en 1983-84.
  • Relégation en 2e division en 1986.
  • Finaliste de la Coupe du Trône en 1987.
  • Promotion en 1re division en 2011-12.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel (2020-2021)[modifier | modifier le code]

Effectif de la RS Berkane de la saison 2020 - 2021
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau du Maroc Akbi, HamzaHamza Akbi 19/02/1994 (27 ans) Wydad de Fes
12 G Drapeau du Maroc Laaroubi, ZouheirZouheir Laaroubi 29/11/1991 (29 ans) Maroc A' Kawkab de Marrakech
55 G Drapeau du Maroc El Ouaad, AmineAmine El Ouaad 08/12/1995 (25 ans) Racing de Casablanca
Défenseurs
3 D Drapeau du Maroc Baadi, AbdelkrimAbdelkrim Baadi 14/04/1996 (25 ans) Maroc HUS Agadir
4 D Drapeau du Burkina Faso Dayo, IssoufouIssoufou Dayo 06/08/1991 (29 ans) Burkina Faso AS Vita Club
14 D Drapeau du Maroc Mokadem, IsmaelIsmael Mokadem Capitaine 26/07/1995 (26 ans) Maroc A' Formé au club
15 D Drapeau du Maroc Regragui, HamzaHamza Regragui 13/06/1997 (24 ans) Maroc -19 ans KAC de Kénitra
23 D Drapeau du Maroc Namsaoui, OmarOmar Namsaoui 04/06/1990 (31 ans) Maroc A' MAS de Fes
25 D Drapeau du Maroc Aziz, MohamedMohamed Aziz 02/12/1984 (36 ans) Maroc Formé au club
29 M Drapeau du Maroc Farhane, MohamedMohamed Farhane 22/05/1996 (25 ans) Maroc A' Formé au club
Milieux de terrain
8 M Drapeau du Maroc Naji, LarbiLarbi Naji 12/12/1990 (30 ans) Maroc A' AS Salé
17 M Drapeau du Maroc El Kass, AmineAmine El Kass 24/07/1988 (33 ans) Maroc A' FAR de Rabat
19 M Drapeau du Burkina Faso Traoré, AlainAlain Traoré 31/12/1988 (32 ans) Burkina Faso Kayserispor
21 M Drapeau du Maroc El Helali, BakrBakr El Helali 10/07/1987 (34 ans) Maroc Ittihad de Tanger
24 M Drapeau du Maroc Zghoudi, YoussefYoussef Zghoudi 16/09/1992 (28 ans) Racing de Casablanca
26 M Drapeau du Maroc Ouidar, SamirSamir Ouidar 30/09/1990 (30 ans) AS Salé
- M Drapeau du Maroc Hadraf, ZakariaZakaria Hadraf 12/03/1990 (31 ans) Maroc Raja Club Athletic
Attaquants
7 A Drapeau du Maroc Laachir, HamdiHamdi Laachir 13/06/1987 (34 ans) AS Salé
10 A Drapeau du Burkina Faso Ouattara, DjibrilDjibril Ouattara 19/09/1999 (21 ans) Burkina Faso Salitas FC
11 A Drapeau du Maroc Krouch, ZaidZaid Krouch 27/01/1991 (30 ans) Maroc A' FC Goa
13 A Drapeau du Maroc El Bahraoui, BrahimBrahim El Bahraoui 30/07/1992 (29 ans) Maroc A' Rapide Oued Zem
99 A Drapeau du Maroc Iajour, MouhcineMouhcine Iajour 14/06/1985 (36 ans) Maroc Raja Club Athletic
Entraîneur(s)

Drapeau : Maroc Juan Pedro Benali

Entraîneur(s) adjoint(s)

Drapeau : Maroc Adil Sarraj


Légende

Consultez la documentation du modèle

Logos du club[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.