Championnat du Maroc de football D2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Botola Maroc Telecom D2
Description de l'image Botola 2.jpg.
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1916
Organisateur(s) Groupement National de Football
Catégorie Division 2
Lieu(x) Drapeau du Maroc Maroc
Participants 16
Statut des participants Professionnels
Hiérarchie
Niveau supérieur Botola Maroc Telecom
Niveau inférieur Division Nationale
Palmarès
Tenant du titre Rapide Oued Zem (1)
Plus titré(s) MA Tétouan (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat du Maroc de football D2 2017-2018

Le Championnat du Maroc de football D2 est une compétition de football qui est le premier échelon national du deuxième classe au Maroc. Créé en 1916 et guidé par la LMFA sous le nom de Division Pré-Honneur et Championnat du Maroc de Promotion.

En 1956 elle sera guidé par la FRMF sous le nom de Division 2, la compétition laisse place en 1997 au GNF 2, puis Botola 2 en 2010, avant de prendre le nom de Botola Maroc Telecom D2[1] pour des raisons de sponsoring depuis 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1916 à 1956, lors du Protectorat français du Maroc, un championnat national est organisé par la Ligue du Maroc de Football Association, sous l'égide de la Fédération française de football. Il va devenir après l'indépendance Championnat du Maroc.

En parallèle en avec le championnat du Maroc division d'honneur, le championnat de la promotion première division comme elle était appelée à l'époque, était composée de groupes (Nord et Sud). Par la suite, les clubs (champion et vice-champion) de chaque région (ligue du chaouia et ligue sultanat) de cette division ont été regroupés en un groupe unique pour avoir un seul champion.

1956, année de l'indépendance, est organisée la Coupe de l'Indépendance afin de répartir les clubs dans les différentes divisions pour la première saison du championnat post-indépendance. Les seize meilleures équipes du tournoi joueront ainsi en première division[2].

Le championnat du Maroc a connu plusieurs évolutions. D'abord composé de 12 clubs, elle passé à 16 clubs, puis elle est passé à 14 clubs lors de la saison 1958-1959, structure qu'il gardera jusqu'à la saison 1966-1967 où il repasse de nouveau à 16 clubs, puis 18 clubs la saison suivante, avant de revenir à une formule à 16 en 1968-1969.

Cette formule perdura durant toute la décennie 1970, avant que le nombre ne passe à 20 lors de la saison 1980-1981, puis ramené à 18 la saison suivante et 16 clubs la saison d'après.

Lors de la saison 1985-1986, le nombre est augmenté à 20 clubs de nouveau. La saison suivante 1986-1987 connaîtra la mise en place d'une formule inédite comprenant deux groupes de 12 clubs clubs chacun, les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés aux play-offs qui se disputent en mini-championnat.

En 1987-1988, le championnat est ramené à 18 clubs à poule unique, puis à 16 clubs en 1988-1989. Depuis cette saison, le nombre de clubs en division d'élite ne connaîtra plus de changement.

Le système de promotion en Botola Maroc Telecom a aussi connu des changements au fil de l'histoire. Ainsi, les matches barrages ont été supprimés au milieu des années 1990, et depuis, les clubs classés premier et second de la Botola 2 sont directement promus en division d'élite.

À la fin de la saison 1996-1997, un nouveau organe de football a été créé sous le nom de Groupement national de football (GNF), qui deviendra l'organisme responsable des deux premières divisions d'élite de football au Maroc, et qui porteront depuis les noms de GNF 1 et GNF2.

En 2007-2008, la Botola fait un grand pas vers le professionnalisme profitant de l'augmentation des Droits TV grâce à des nouveaux contrats conclus avec la SNRT, ainsi que des recettes de sponsoring. La deuxième division est désignée depuis cette saison par le nom de « Botola Pro D2 », qui signifie « Championnat » en arabe.

Depuis la saison 2009-2010, GNF a disparu et la Botola est gérée depuis directement par la FRMF.

Promotion et relégation[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Abdelkader El-Aine, « Championnat : Désormais on l'appellera Botola Maroc Telecom », sur le360.ma, (consulté le 6 décembre 2015)
  2. Bassam Nejjar, « Le football à l'aube de l'indépendance », sur Zamane, (consulté le 8 avril 2016)