Guy II d'Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Blason des comtes d'Auvergne
Guy II d'Auvergne combattant le roi de France Philippe-Auguste

Guy II d'Auvergne, aussi nommé Guyon, fils du comte Robert IV d'Auvergne et de Mathilde de Bourgogne, est comte d'Auvergne de 1194 à 1222[1].

Château de Tournoël : Dernière place forte tenue par le comte d'Auvergne Guy II.

Il possédait notamment les châteaux de Tournoël (commune de Volvic) et de Châtel-Guyon (commune qui signifie littéralement « château de Guy »).

Ayant attaqué l'abbaye royale de Mozac et le prieuré de Marsat, le roi Philippe-Auguste lui confisqua la quasi-totalité de ses possessions du comté d'Auvergne en 1212. Dès octobre 1210, Guy II d'Auvergne dut subir l'attaque des troupes royales conduites par Guy II de Dampierre et comptant parmi elles la troupe de mercenaires de Lambert Cadoc. Ils assiégèrent et prirent son château de Tournoël en décembre 1212. Cet événement marque l'annexion des terres d'Auvergne au domaine royal de France[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christelle Balouzat, Actes des comtes et Dauphins d'Auvergne (fin XIIe-fin XIIIe siècle), mémoire de maîtrise soutenu à l'Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand, sous la direction de Jean-Luc Fray, 1997-1998.
  2. Bibliothèque de l'École des chartes volume 3 (1842 - page 418)