Henri de Sully (archevêque de Bourges)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henri de Sully
Biographie
Naissance XIIe siècle
Berry
Ordre religieux Ordre cistercien
Décès
Bourges
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
samedi de Pentecôte en 1186 par le
pape Urbain III
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales patriarche et archevêque de Bourges

Henri de Sully (né à Soliac, dans le Berry, et mort le à Bourges) est un cardinal français du XIIe siècle. Il est membre de l'ordre des cisterciens. Il est le petit-fils de Guillaume de Blois, seigneur de Sully, et l'arrière-petit-fils d'Étienne II de Blois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri de Sully est abbé de Notre-Dame de Saint-Lieu. En 1183, il est élu patriarche et archevêque de Bourges. Le pape Urbain III le crée cardinal en 1186, lors du consistoire du samedi de Pentecôte. Henri de Sully est légat en Aquitaine. Il ne participe à aucune élection de pape.

En 1199, il se pose comme médiateur entre le comte Guy II d'Auvergne et son frère Robert d'Auvergne, évêque de Clermont, au cours d'un conflit qui mène l'Auvergne dans un état de guerre civile. Les négociations n'aboutissent pas et Guy II est excommunié.

Famille[modifier | modifier le code]

Son frère, Odon de Sully, était évêque de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]