Giffaumont-Champaubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Marne
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Marne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Giffaumont-Champaubert
La station nautique de Giffaumont.
La station nautique de Giffaumont.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Sermaize-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes Perthois-Bocage et Der
Maire
Mandat
Jean-Pierre Calabrese
2014-2020
Code postal 51290
Code commune 51269
Démographie
Gentilé Giffaumontais, Giffaumontaises
Population
municipale
263 hab. (2014)
Densité 9,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 20″ nord, 4° 45′ 13″ est
Altitude Min. 120 m – Max. 160 m
Superficie 28,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Giffaumont-Champaubert

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Giffaumont-Champaubert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Giffaumont-Champaubert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Giffaumont-Champaubert

Giffaumont-Champaubert est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce petit port se situe a quelques kilomètres de Saint-Dizier

Situation[modifier | modifier le code]

Giffaumont-Champaubert (48° 33′ 17″ N, 4° 45′ 08″ E) se situe au sud-est du département de la Marne, près de la Haute-Marne, à 17 km de Saint-Dizier et 22 km de Vitry-le-François, les deux principales villes à proximité, et à 180 km de Paris. Le village est entourée de collines, en bordure de la rivière Droye[1]. Il se trouve aujourd'hui en contrebas de la digue faisant le tour du lac du Der-Chantecoq, dans la région du Perthois, en Champagne. La commune se divise en deux ensembles principaux : Giffaumont et la Station nautiqueou se trouve de nombreux bateaux et jet-ski.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Arrigny Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement Sainte-Livière Rose des vents
Outines N Éclaron, Braucourt
O    Giffaumont-Champaubert    E
S
Châtillon-sur-Broué Droyes Planrupt

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1968, la commune de Giffaumont a absorbé celle de Chantecoq, puis trois ans plus tard, a fusionné avec celle de Champaubert-aux-Bois [2] pour devenir Giffaumont-Champaubert[3]. Chantecoq et Champaubert ont disparu, détruites puis englouties avec le village de Nuisement-aux-Bois, lors de la mise en eau du lac du Der-Chantecoq, inauguré le pour réguler les crues de la Marne et de la Seine[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes du Bocage champenois, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Perthois-Bocage et Der.

En effet, conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[5], trois petites communautés de communes préexistantes :
- la communauté de communes du Bocage Champenois ;
- la communauté de communes Marne et Orconte ;
- la communauté de communes du Perthois ;
ont fusionné pour créer la nouvelle communauté de communes Perthois-Bocage et Der, à laquelle se sont également jointes une commune détachée de la communauté de communes de Val de Bruxenelle (Favresse) et la commune isolée de Gigny-Bussy[6].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1919
...
Armand Champenois    
1950 1965 Lidéa Eugène Lavefve    
Les données manquantes sont à compléter.
...
1989 Claude Nicolas    
1989 2008 Bernard Goujaud    
2008[10]
-
Fanny Beaudoin    
2014[11] en cours
(au 4 juillet 2014)
Jean-Pierre Calabrese    

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution[modifier | modifier le code]

La commune était peuplée de 518 habitants en 1773[1]. Tout au long du XIXe siècle, sa population oscilla entre les 550 et 600, mais à partir des années 1880, elle commença à décroître. Le nombre de Giffaumontais diminua de 100 en trente ans et encore de 100 les vingt années suivantes.

Malgré la fusion avec Chantecoq avant le recensement de 1968, la population du village continua de baisser jusqu'à atteindre son plus faible niveau en 1975, l'année suivant l'inauguration du lac du Der, avec 174 habitants. Depuis cette date, la population commence à repartir légèrement à la hausse.

Tableau démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[13],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 263 habitants, en augmentation de 0,77 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
538 571 560 557 575 571 596 580 592
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
602 570 601 593 558 530 526 512 472
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
448 425 427 345 347 316 320 339 299
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
289 273 174 215 227 234 254 261 263
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006 [15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Au vu des chiffres de 2006, la population giffaumontaise est sensiblement plus âgée que la moyenne départementale, en effet les plus de 60 ans y sont plus nombreux. On constate également une forte sur-représentation de la classe d'âge des 45 à 59 ans, regroupant environs 30 % de la population. En revanche, la proportion des moins de 30 ans est nettement plus faible.

Pyramide des âges de Giffaumont en 2006[16] en pourcentage.
Hommes Classe d’âge Femmes
6,1 
75 à plus
12,3 
15,9 
60 à 74
14,8 
32,6 
45 à 59
26,2 
18,2 
30 à 44
15,6 
14,4 
15 à 29
18,0 
12,9 
0 à 14
13,1 
Pour comparaison avec la population de la Marne en 2006[17]
Hommes Classe d’âge Femmes
5,5 
75 à plus
9,6 
11,4 
60 à 74
12,5 
20,7 
45 à 59
20,5 
21,2 
30 à 44
20,0 
22,0 
15 à 29
20,1 
19,2 
0 à 14
17,2 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Giffaumont-Champaubert se trouve sur le bord du lac du Der-Chantecoq.
    Ce lac, grand de 4 800 hectares, possède ses bases de loisirs nautique, ses plages, et est également un endroit apprécié des pêcheurs mais aussi et surtout des ornithologues puisqu'il accueille une grande diversité d'espèces d'oiseaux et notamment une espèce qui fait la réputation de la région : la grue cendrée. Au cours de leur migration, entre 60 000 et 140 000 spécimens font escale au Lac du Der. La grue cendrée, plus grand oiseau sauvage visible en France, peut être observée de la mi-octobre à la mi-mars sur les digues du lac[18].
  • Château d'eau panoramique, haut de 20 mètres il offre une vue panoramique sur le lac et son arrière-pays.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://p.michelcornu.free.fr/pagegiff.htm
  2. Charles Bouyssi, Communes et paroisses d’AuvergneCommunes et paroisses d’Auvergne
  3. EHESS, notice de la commune sur le site Cassini
  4. http://p.michelcornu.free.fr/pagechante.htm
  5. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP),‎ (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  6. « Arrêté préfectoral du 17 avril 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes du Bocage Champenois, de la Communauté de communes du Perthois et de la Communauté de communes de Marne et Orconté en y incluant les communes de Favresse et de Gigny-Bussy », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 5,‎ , p. 25-30 (lire en ligne [PDF]).
  7. « Les maires de Giffaumont-Champaubert », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 19 août 2015).
  8. Almanach historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, 1876, p191.
  9. Almanach historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, 1877, p159.
  10. Liste des maires de la Marne au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  11. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne,‎ (consulté le 16 août 2015).
  12. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  16. INSEE dossier local – commune de Giffaumont-Champaubert – juin 2009
  17. INSEE dossier local – département de la Marne – juin 2009
  18. « Le Lac du Der : le rendez-vous des grues cendrées », sur lacduder.com