Groupe Joa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe JOA
logo de Groupe Joa
Logo JOA

Création 1948
Dates clés Mars 2008 : Le Groupe Moliflor Loisirs devient JOA GROUPE.

Octobre 2010 : Le Groupe JOA se lance dans les jeux en ligne.

Slogan Jouer - Oser - s'Amuser
Siège social Lyon
Drapeau de France France
Direction Laurent Lassiaz
Actionnaires Alchemy, Davidson Kempner, Management
Activité Loisirs
Produits Casinos, jeux en ligne, bars, restaurants,hôtels, discothèques, cinémas, bowlings, salles de spectacles et salles de séminaires
Effectif 1 500 personnes
Site web www.joa.fr

Chiffre d'affaires 227 millions € (2016)

Le Groupe JOA est un groupe français de loisirs exerçant dans l'exploitation de casinos (établissements de jeux).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1948, Adrien Molinier acquiert le premier casino du groupe.

En 2006, la société d’investissement Bridgepoint Capital (en) et la société Loto-Québec, opérateur de jeux d’argent canadien, deviennent les actionnaires majoritaires du groupe. Alain de Pouzilhac est nommé président du conseil de surveillance et Laurent Lassiaz est nommé président du directoire[1] en . Le Groupe Moliflor Loisirs devient alors JOA Groupe en .

Suite au vote de la loi N° 2010-476 relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent et de hasard en ligne[2], le groupe JOA commercialise des jeux en ligne[3] en .

En , JOA ouvre un nouveau casino à Montrond-les-Bains (Loire). Le groupe JOA ouvre aussi un restaurant franchisé, « Le Comptoir JOA », à Lyon en .

En Alchemy Partners (en) et Davidson Kempner (en) deviennent les principaux actionnaires[4] du groupe JOA. Le groupe JOA ouvre alors un nouveau casino au Lac du Der à Giffaumont-Champaubert[5] (Marne) en . Le groupe JOA acquiert également le casino de Besançon[6] (Doubs) en et ouvre un nouveau casino à La Seyne-sur-Mer[7] en . Le casino de Saint-Brévin-les-Pins entre dans le groupe en 2020. Le casino de Lons-le-Saunier qui appartenait au groupe Émeraude entre dans le groupe en 2020.

Informations économiques[modifier | modifier le code]

En 2015, son chiffre d'affaires est de 200 millions d'euros[8].

En 2016, son chiffre d'affaires est de 227 millions d'euros[9]. D'après Les Échos, il est alors le 3e opérateur français[10] et compte 22 casinos en France[6] ainsi qu'un site de jeux en ligne (paris sportifs et paris hippiques).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]