Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marie.
image illustrant une commune de la Marne
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Marne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement
L'église de Nuisement déménagée.
L'église de Nuisement déménagée.
Blason de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Sermaize-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes Perthois-Bocage et Der
Maire
Mandat
Luc Jennepin
2014-2020
Code postal 51290
Code commune 51277
Démographie
Population
municipale
262 hab. (2014)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 23″ nord, 4° 46′ 38″ est
Superficie 17,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement se situe au nord du Lac du Der-Chantecoq. La digue est un endroit particulièrement bien situé pour observer les arrivées et les départs des grues en période de migration.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1836 : la commune initialement nommée Les Grandes-Côtes s'agrandit, sous ordonnance royale du 14 septembre, des communes voisines Les Petites-Côtes situé à 1 km et La Petite-Ville, à 600 m ; cette dernière, au cours de la Révolution française, porta provisoirement le nom de La Petite-Commune[1].
  • 1966 : fusion entre Les Grandes-Côtes et Blaise-sous-Hauteville sous le nom de Sainte-Marie-du-Lac.
  •  : Sainte-Marie-du-Lac absorbe Nuisement-aux-Bois et ajoute Nuisement à son nom pour devenir Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement[2].
  •  : Nuisement-aux-Bois disparaît, détruit puis englouti avec les villages de Chantecoq et Champaubert, lors de la mise en eau du lac du Der-Chantecoq destiné à réguler les crues de la Marne et de la Seine[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes du Bocage champenois, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Perthois-Bocage et Der.

En effet, conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[4], trois petites communautés de communes préexistantes :
- la communauté de communes du Bocage Champenois ;
- la communauté de communes Marne et Orconte ;
- la communauté de communes du Perthois  ;
ont fusionné pour créer la nouvelle communauté de communes Perthois-Bocage et Der, à laquelle se sont également jointes une commune détachée de la communauté de communes de Val de Bruxenelle (Favresse) et la commune isolée de Gigny-Bussy[5].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[6]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1790 1792 Jean-Baptiste David de Ballidart   Maire des Grandes-Côtes
1792 1808 Charles Simon Voiturier   Maire des Grandes-Côtes
1808 1813 Claude Ducharme   Maire des Grandes-Côtes
1813 1818 Alexandre de Ballidart   Maire des Grandes-Côtes
1818 1846 Jean-Baptiste Carlier   Maire des Grandes-Côtes
1846 1865 Augustin Delalain   Maire des Grandes-Côtes
1865 1870 Prosper Laurent   Maire des Grandes-Côtes
1870 1871 Bellot Ducharmes   Maire des Grandes-Côtes
1871 1878 Jean-Baptiste Ragon   Maire des Grandes-Côtes
1878 1884 Étienne Chamois   Maire des Grandes-Côtes
1884 1888 Léopold Merlat   Maire des Grandes-Côtes
1888 1896 Étienne Chamois   Maire des Grandes-Côtes
1896 1908 Léopold Merlat   Maire des Grandes-Côtes
1908 1910 Alfred Chamois   Maire des Grandes-Côtes
1910 1912 Gustave Brossard   Maire des Grandes-Côtes
1912 1918 Arsène Brossard   Maire des Grandes-Côtes
1918 1929 Edmond Guillemin   Maire des Grandes-Côtes
1929 1935 Eugène Bongrain   Maire des Grandes-Côtes
1935 1944 Léon Girardin   Maire des Grandes-Côtes
Les données manquantes sont à compléter.
1948 1953 Pierre Viller   Maire des Grandes-Côtes
1953 1960 Roger Garnier   Maire des Grandes-Côtes
1960 1966 Jean Lataix   Maire des Grandes-Côtes
1966 1969 Jean Lataix   Maire de Sainte-Marie-du-Lac
1969 1995 Jean Lataix    
mars 1995[7] mars 2014 Monique Creusefond [8] SE  
mars 2014[9] en cours
(au 4 juillet 2014)
Luc Jennepin    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 262 habitants, en augmentation de 4,38 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
274 234 186 262 292 414 392 393 380
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
358 339 342 337 331 306 312 308 295
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
283 258 248 216 183 175 161 154 153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
119 178 206 213 237 227 253 258 262
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Musée du pays du Der : Mémoire du patrimoine du Pays du Der pour vous faire découvrir les vieux métiers, les arts et traditions des villages disparus, l'église de Nuisement sauvée des eaux, le pigeonnier, le four à pains, divers bâtiments à pan de bois[13].
De Nuisement, l'ancienne église.
Ancien four à pain.
Ancien bâtiment.
  • Port de plaisance de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : écartelé en vis d'escargot de gueules, de sinople, de sable et d'azur aux deux colonnes d'or surmontées d'un lambel d'argent, le tout brochant sur la partition.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - La Petite-Ville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 31 décembre 2012) Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « Cassini » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. Site de la commune de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement
  3. http://p.michelcornu.free.fr/pagechante.htm
  4. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP),‎ (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  5. « Arrêté préfectoral du 17 avril 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes du Bocage Champenois, de la Communauté de communes du Perthois et de la Communauté de communes de Marne et Orconté en y incluant les communes de Favresse et de Gigny-Bussy », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 5,‎ , p. 25-30 (lire en ligne [PDF]).
  6. Relevé André Chatelot
  7. « Les maires de Sainte-Marie-du-Lac-Nuisement », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 19 août 2015).
  8. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  9. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne,‎ (consulté le 16 août 2015).
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. Guide Dexia des 10 000 musées