Germinon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Germinon
Église de Germinon.
Église de Germinon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Châlons-en-Champagne
Canton Vertus-Plaine Champenoise
Intercommunalité CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne
Maire
Mandat
Joël Varlet
2014-2020
Code postal 51130
Code commune 51268
Démographie
Population
municipale
174 hab. (2014)
Densité 8,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 41″ nord, 4° 09′ 20″ est
Superficie 19,61 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Germinon

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Germinon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Germinon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Germinon

Germinon est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située à environ 15 km de Vertus, en pleine campagne.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Germinon provient du latin Germinius, appellation d'un domaine. Jusqu'à la Révolution, la commune dépendait de la châtellerie de Vertus[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1876 après 1877 Bonnet [2]    
 ? XXe André Millard   artisant charron, forgeron , serrurier
mars 2001 en cours
(au 4 juillet 2014)
Joël Varlet   Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 174 habitants, en augmentation de 35,94 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
299 295 301 306 324 280 306 307 285
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
286 296 271 250 234 219 207 193 182
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217 208 196 172 163 162 144 129 138
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
149 127 123 113 118 111 125 143 174
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Des éoliennes manufacturées par Nordex dans le parc éolien de Germinon.
  • Église Saint-Martin (XIIe siècle), remaniée au XVIIIe siècle[9]; statue de Vierge à l'enfant du XVIe siècle.
  • Cimetière mérovingien.
  • Parc éolien : 30 éoliennes et une puissance de 75 MW.
  • Monument aux morts (poilus).
  • Gîte rural.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Commune de Germinon
  2. Almanach économique, historique & administratif la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1877, p165.
  3. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, [xls], consulté le 22 décembre 2008
  4. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Livre "La Marne : les 619 communes", Éditions Delattre , Année 2006 - Réédition 2013