Val-des-Marais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Marne
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Marne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade ’’Bon début’’ quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Val-des-Marais
L'église de Coligny en 1878 par Gastebois.
L'église de Coligny en 1878 par Gastebois.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
Département Marne
Arrondissement Arrondissement de Châlons-en-Champagne
Canton Vertus-Plaine Champenoise
Intercommunalité Communauté de communes de la Région de Vertus
Maire
Mandat
George Gentil
2014-2020
Code postal 51130
Code commune 51158
Démographie
Population
municipale
568 hab. (2013)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 43″ N 3° 57′ 54″ E / 48.8453, 3.96548° 50′ 43″ Nord 3° 57′ 54″ Est / 48.8453, 3.965
Superficie 39,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Val-des-Marais

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Val-des-Marais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Val-des-Marais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Val-des-Marais

Val-des-Marais est une commune française, située dans le département de la Marne en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

La commune a été créée en 1977 par la fusion de quatre communes : Aulnay-aux-Planches, Aulnizeux, Coligny et Morains.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1876 Laurin [1]
Maillard
Charpentier
Moncuy
  pour Coligny
Morains-le-Petit
pour Aulnizeux
1877   Doire [2]
Maillard
Charpentier
Moncuy
  Coligny
Morains-le-Petit
Aulnay
mars 2008[3] mars 2014 Lucien Gibart    
mars 2014[4] en cours
(au 4 juillet 2014)
Georges Gentil    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 568 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
269 239 260 271 308 316 319 322 314
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
298 279 284 290 239 250 252 236 235
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
238 257 255 219 221 215 228 228 276
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
282 310 288 525 532 490 559 568 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château du Mont AImé en 1422.
  • Le Château d'Aulnay-aux-Planches à Val-des-Marais - 51130
  • Des fouilles archéologiques mirent au jour la présence de tombes mérovingiennes, les objets comme des fibules et collier en perles de verre se trouvent dans le fonds archéologique du musée d'Épernay.
  • Val-des-Marais est située sur la route touristique du Champagne
  • Marais de Saint-Gond
  • Coligny : village fleuri
  • Église de Coligny : retable du XVIe siècle (1510)
  • Mont Aimé et son château à Coligny
  • Gîte rural (Aulnay-aux-Planches)
  • Lieu-dit la Plaque : dolmen[7] classé Monument Historique le 29/07/1937
  • Usine de déshydratation
  • Distillerie
  • Producteurs de Champagne

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

"Un tesson campaniforme provenant d'Aulnay-aux-Planches" dans Études Marnaises (Mémoires de la Société d'Agriculture Commerce Sciences et Arts de la Marne), 2006

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Almanach économique, historique & administratif la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1876, p133.
  2. Almanach économique, historique & administratif la Marne de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1877, p165.
  3. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  4. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne,‎ (consulté le 2 septembre 2015).
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.
  7. « dolmen », base Mérimée, ministère français de la Culture