Mancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne une commune de la Marne. Pour le hameau de Moselle, voir Mancy (Moselle).
Mancy
L'église Saint-Hubert de Mancy.
L'église Saint-Hubert de Mancy.
Blason de Mancy
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Canton Épernay-2
Intercommunalité CA Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne
Maire
Mandat
Yannick Girardin
2014-2020
Code postal 51530
Code commune 51342
Démographie
Gentilé Mancéens
Population
municipale
262 hab. (2014)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 58′ 58″ nord, 3° 56′ 01″ est
Altitude Min. 98 m – Max. 236 m
Superficie 3,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Mancy

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Mancy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mancy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mancy

Mancy est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Mancy est traversé par le ruisseau éponyme, affluent du Darcy, qui traverse également le territoire de la commune. Le Mancy forme une vallée où est installé le village, entre la côte d'Île de France à l'ouest et la butte du Pâtis de Mancy au sud-est, qui culmine à 233 m. Le hameau d'Alancourt, situé au pied de cette butte, fait partie de la commune[1].

Mancy appartient au vignoble champenois des coteaux sud d'Épernay[2].

Rose des vents Monthelon Cuis Rose des vents
N
O    Mancy    E
S
Morangis Moslins Grauves
Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mancy/Mansy (1162), Menziacum/Mensiacum (1178), Manceium (1213), Minciaci/Mainci (vers 1222), Manceyum (1224), Manci (1225), Mantiacum (1262), Mancey (1311), Mency (1381), Mansy (1515).

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune vote le plus souvent à droite. Ainsi, aux élections présidentielles de 2002, 2007 et 2012, le principal candidat de droite est arrivé en première position, suivi du candidat du Front national. Au second tour, Nicolas Sarkozy l'a emporté avec près de 64 % des voix en 2007 et plus de 62 % en 2012[3],[4],[5].

Découpage cantonal[modifier | modifier le code]

Mancy faisait partie du canton d'Avize, dans l'arrondissement d'Épernay. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton d'Épernay-2.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes des Trois Coteaux, l'a quittée le 31 décembre 2013 pour rejoindre le 1er janvier 2014 la communauté de communes Épernay Pays de Champagne[6], conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[7],[8].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 2008 Michel Joantan    
2008[9] 2014 Maryse Lesard    
2014[10] en cours
(au 4 juillet 2014)
M. Yannick Girardin    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 262 habitants, en diminution de -2,6 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
189 158 145 148 194 193 169 164 164
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
141 156 170 163 148 160 195 193 221
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
208 212 202 189 170 176 164 173 155
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
184 176 203 277 276 250 244 279 262
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Mancy est un village classé « trois fleurs » au concours des villes et villages fleuris. Un « circuit des cossiers » est ouvert en 2007 par la commune. Il s'agit d'un sentier balisé de 4 km parcourant les vignes autour du village. Mancy accueille des gîtes d'étapes et des chambres d'hôtes[15].

Monuments[modifier | modifier le code]

Le principal monument de la commune est l'église Saint-Hubert, qui date du XIVe siècle[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Maisons-en-Champagne

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : écartelé : au premier et au quatrième d'azur au chevron d'or accompagné, en chef, de deux roses d'argent et en pointe, d'une coquille aussi d'or, au deuxième et au troisième de sinople au coq hardi d'argent barbé, crêté, langué et membré de gueules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN de Mancy sur Géoportail (consulté le 22 novembre 2012).
  2. a et b « Mancy », sur Coteaux Sud Épernay (consulté le 22 novembre 2012).
  3. « Résultat de l'élection présidentielle de 2002 à Mancy », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 22 novembre 2012).
  4. « Résultat de l'élection présidentielle de 2007 à Mancy », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 22 novembre 2012).
  5. « Résultat de l'élection présidentielle de 2012 à Mancy », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 22 novembre 2012).
  6. « Arrêté préfectoral du 19 mars 2013 portant extension de périmètre de la Communauté de communes Epernay Pays de Champagne aux communes de Chavot-Courcourt, de Grauves, de Mancy, de Monthelon et de Morangis », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 3 ter,‎ , p. 24-25 (lire en ligne [PDF]).
  7. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  8. Julienne Guihard-Augendre et Marion Dardard, « La CC des Trois Coteaux elle aussi confrontée à la refonte de l'intercommunalité : Un choix, quoi qu'il en coûte », L'Union,‎
  9. [xls]« Liste des maires de la Marne au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  10. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 22 août 2015).
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. Lucille Pestre, « Mancy : sur la trace des anciens viticulteurs », L'Union,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :