Fresquel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

le Fresquel
Illustration
Baraigne : première source du Fresquel.
Caractéristiques
Longueur 63 km [1]
Bassin 932 km2 [1]
Bassin collecteur l'Aude
Débit moyen 5,32 m3/s (Carcassonne) [2]
Régime pluvio-nival
Cours
Source source
· Localisation Baraigne
· Coordonnées 43° 19′ 26″ N, 1° 50′ 09″ E
Confluence l'Aude
· Localisation Carcassonne
· Coordonnées 43° 14′ 11″ N, 2° 23′ 07″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aude, Haute-Garonne
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y13-0400 », Géoportail, Banque Hydro

Le Fresquel est une rivière du sud de la France et un affluent gauche de l'Aude. Il arrose le département de l'l'Aude , dans la région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

C’est une rivière du Lauragais qui prend sa source au nord-ouest du département de l'Aude, au-dessus de la commune de Baraigne. Il se dirige d’abord vers le nord jusque près du Seuil de Naurouze où il prend la direction de l'est. Il passe près de Castelnaudary et se jette dans l'Aude en rive gauche à Carcassonne après un parcours de 63 km.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Le Fresquel traverse deux départements et vingt-quatre communes[1] dont :

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Le Fresquel a vingt-cinq affluents contributeurs[1], dont :

Rive gauche, descendus de la Montagne Noire :

Rive droite :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le Fresquel à Carcassonne[modifier | modifier le code]

Le débit du Fresquel a été observé pendant une période de 32 ans (1977-2008), à Carcassonne, chef-lieu du département de l'Aude, située au niveau de son confluent avec l'Aude[2]. Le bassin versant de la rivière est de 939 km2[2].

Le module de la rivière à Carcassonne est de 5,32 m3/s[2].

Le Fresquel présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au printemps et poussent le débit mensuel moyen à un niveau allant de 6,93 à 10,30 m3/s, de décembre à mai inclus (maximum en janvier et février). Les basses eaux ont lieu en été, de juillet à octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,777 m3/s au mois d'août (777 litres par seconde), ce qui reste très acceptable et nullement sévère.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Y1364010 - Le Fresquel à Carcassonne pour un bassin versant de 939 km2[2]
(Données calculées sur 32 ans)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Cependant, le VCN3 peut chuter jusque 0,001 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit un seul litre par seconde, ce qui est incontestablement très sévère.

Crues[modifier | modifier le code]

Les crues, quant à elles, peuvent être très importantes. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 130 et 210 m3/s. Le QIX 10 vaut 260 m3/s, tandis que le QIX 20 se monte à 310 m3/s, et le QIX 50 est de 370 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Carcassonne a été de 316 m3/s le 16 janvier 1981, tandis que la valeur journalière maximale était de 243 m3/s le même jour. En comparant le premier de ces chiffres aux valeurs des différents QIX de la rivière, il apparaît que cette crue était d'ordre vicennal et donc guère exceptionnelle. On peut considérer qu'elle est destinée à se répéter tous les 20 ans en moyenne.

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

La lame d'eau écoulée dans le bassin du Fresquel est de 182 millimètres annuellement, ce qui est médiocre, très nettement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France, mais également à celle de l'ensemble du bassin versant de l'Aude (289 millimètres par an à Moussan). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 5,8 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Débits des cours d'eau du bassin du Fresquel[modifier | modifier le code]

Cours d'eau Localité Débits en m3/s Côte
max(m)
Max.
instant.
Max.
journ.
Lame
d'eau
(mm)
Surface
(km2)
Module VCN3
(étiage)
QIX 2 QIX 5 QIX 10 QIX 20 QIX 50
Fresquel Villepinte 1,11 0,005 25 41 52 63 76 3,85 60 49,3 162 216
Tréboul Villepinte 0,57 0,016 8,1 12 14 16 19 0,83 12 11,7 128 142
Lampy Raissac-sur-Lampy 0,79 0,014 28 45 56 67 - 1,68 54,6 46,5 438 57
Rougeanne Moussoulens 1,73 0,021 24 35 43 50 59 2,51 59,5 46,1 421 130
- dont Dure Les Martys 0,42 0,010 9,8 21 29 37 - 1,12 18 10,5 1033 13
Fresquel Carcassonne 5,40 0,002 130 210 260 310 370 5,01 316 243 182 939

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes du type Fiscanum rappellent celles de Fécamp (Seine-Maritime, super fluvium Fiscannum 875), ancien nom de rivière également[3], que F. de Beaurepaire interprète comme issu du germanique * fisk(az) « poisson » (cf. anglais fish, allemand Fisch) suivi d'un second élément indéterminé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

    • Géographie, Affluents, Communes traversées : "Géographie de l'Aude" - A.Joanne - Hachette Édition 1900.
  1. a b c et d Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sandre
  2. a b c d et e Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - Le Fresquel à Carcassonne (Y1364010) » (consulté le 28 février 2016)
  3. F. de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, éditions Picard 1979. p. 77.