Clamoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

la Clamoux
Illustration
la Clamoux sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 32,4 km [1]
Bassin 85 km2
Bassin collecteur l'Aude
Débit moyen 0,887 m3/s (Malves-en-Minervois)
Nombre de Strahler 4
Régime pluvio-nival
Cours
Source source
· Localisation Castans
· Coordonnées 43° 26′ 05″ N, 2° 28′ 19″ E
Confluence l'Orbiel
· Localisation Bouilhonnac
· Coordonnées 43° 14′ 11″ N, 2° 25′ 48″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite la Ceize
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Aude
Arrondissements Carcassonne
Cantons Haut-Minervois, la Vallée de l'Orbiel, la Montagne d'Alaric
Régions traversées Occitanie

Sources : SANDRE:« Y1410620 », Géoportail, OpenStreetMap

La Clamoux est une rivière du sud de la France, dans la région Occitanie, dans le département de l'Aude, et un affluent droit de l'Orbiel, donc un sous-affluent de l'Aude.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette rivière prend sa source dans le massif de la Montagne noire, dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc, sur les pentes du pic de Nore, et se jette dans l'Orbiel en rive gauche à Bouilhonnac dans le département de l'Aude.

La longueur de son cours d'eau est de 32,4 km[1].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Aude, la Clamoux traverse les dix communes[1]suivantes, dans quatre anciens cantons et trois nouveaux cantons, de Castans (source), Cabrespine, Trassanel, Villeneuve-Minervois, Villegly, Villarzel-Cabardès, Bagnoles, Villalier, Malves-en-Minervois, Bouilhonnac (embouchure/confluence).

Soit en termes de cantons, la Clamoux prend sa source dans le canton du Haut-Minervois, traverse les Canton de la Vallée de l'Orbiel, et conflue sur le canton de la Montagne d'Alaric, le tout dans l'arrondissement de Carcassonne.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

La Clamoux traverse une seule zone hydrographique « l'Orbiel » (Y141) pour 251 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 64,71 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 32,66 % de « territoires agricoles », à 2,60 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

La Clamoux a vingt-et-un affluents contributeurs[1] dont :

  • le ruisseau de Mulet (rd[note 1]), avec un affluent :
    • le ruisseau de Calvairac (rd),
  • la Serremijeanne (rg), 4,5 km
  • le ruisseau du Pontil (rd), avec un affluent :
    • le ruisseau de Font de Piboul (rg),
  • la Ceize (rd), 11,9 km cinq cinq communes avec sept affluents et de rang de Strahler trois

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de quatre par la Ceize.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

ph de 5.5

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - La Clamoux (Y1410620) » (consulté le 3 avril 2014)
Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :