Forum international de la cybersécurité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forum international de la cybersécurité
Type Salon européen de la cybersécurité
Pays Drapeau de la France France
Localisation Lille
Date de la première édition 2007
Organisateur(s) Gendarmerie nationale, Région Hauts-de-France, CEIS et EuraTechnologies
Site web forum-fic.com

Le Forum international de la cybersécurité (FIC) est un évènement européen traitant de la cybersécurité, lancé en 2007 par la Gendarmerie nationale.

Historique[modifier | modifier le code]

La Gendarmerie Nationale a lancé en 2007, avec le concours financier de la Région Hauts-de-France, la première édition du Forum International de la Cybercriminalité, un événement destiné aux professionnels de la cybersécurité issus des sphères publiques et privées afin qu'ils confrontent leurs points de vue et leurs expériences[1]. Sous l'impulsion du Général d’armée Marc Watin-Augouard et du Colonel Régis Fohrer, le FIC est devenu le Forum international de la cybersécurité, qui se réunit une fois par an pour débattre des enjeux stratégiques de cybersécurité et de cyberdéfense[1],[2],[3],[4]. Avec le partenariat du CEIS et d'EuraTechnologies, il s’inscrit dans une démarche de réflexions et d’échanges visant à promouvoir une vision européenne de la cybersécurité et à renforcer la lutte contre la cybercriminalité, priorité de l’Union européenne affichée dans le programme européen de Stockholm de 2010-2015[5].

Au delà de l'évènement annuel, un site internet intitulé "l’Observatoire FIC" vise à poursuivre toute l'année les échanges et d'approfondir les thématiques[5]

Éditions[modifier | modifier le code]

FIC 2017 - Neuvième édition[modifier | modifier le code]

La 9e édition du FIC se tiendra les 24 et 25 janvier 2017 à Lille sur le thème "Smarter Security for future technologies" : les enjeux internationaux, la filière cybersécurité, la sécurité en entreprise, la lutte anti-cybercriminalité, les nouvelles technologies, les questions de société et les technologies de sécurité[6].

FIC 2016 - Huitième édition[modifier | modifier le code]

L'édition 2016, qui s'est déroulé les 25 et 26 janvier 2016 à Lille, a eu pour thème « Data Security and Privacy »[7]. Cette année, le programme des ateliers et conférences s'est construit autour de 8 axes de recherches[8].

Cette 8eme édition a réuni près de 5 500 participants, avec de nombreux évènements animés par 240 intervenants et un salon avec 240 exposants, ainsi que 2 challenges informatiques réunissant 110 participants[9]. Une trentaine de délégations étrangères officielles étaient présentes et plus 800 visiteurs étrangers[9].

La première table ronde consacrée à la "confiance numérique" réunissait Jérémie Zimmermann, cofondateur de La Quadrature du Net, David Omand, ancien directeur du service de renseignements électroniques du Royaume-Uni, Guillaume Poupard, Directeur Général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, Nicolas Arpagian, blogueur expert en cybersécurité, Jean Yves Latournerie, préfet chargé de la lutte contre les cybermenaces ainsi que François Lavaste, directeur cybersécurité du groupe Airbus Defence and Space[10].

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve a rappelé que le combat contre le terrorisme se livre sur également dans le cyberespace, avec le blocage de 283 sites internet et plus de 188 000 fiches de signalements créées sur la plate forme de renseignements Pharos en 2015[11].

Le « Prix de la PME innovante » a été décerné à la société "Cyber Test Systems" et le « Prix spécial du jury«  à la société "TrustinSoft"[12],[13],[14]. Le jury du Prix du Livre Cyber, présidé par Bernard Barbier, a récompensé trois ouvrages : « Réseaux, libertés et contrôle, une généalogie politique d’Internet » de Benjamin Loveluck, « La cybersécurité » de Nicolas Arpagian et « Révolution cyberindustrielle en France » de Laurent Bloch[15].

FIC 2015 - Septième édition[modifier | modifier le code]

La 7e édition du FIC s'est tenue les 21 et 22 janvier 2015 à Lille sur le thème de la « cybersécurité dans la transformation numérique », avec plus de 4350 participants[16],[17], dont 640 participants étrangers.

Lors du discours d'ouverture, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a indiqué que la lutte contre le cyberdjihadisme est devenue une priorité alors que depuis les attentats survenus en janvier 2015, le nombre de procédures visant des propos faisant l’apologie du terrorisme sur internet a explosé et que la France est la cible d’un grand nombre de cyberattaques (1300 attaques touchant 25 000 sites)[18]. Il a annoncé l'allocation de 108 millions d'euros à la lutte contre la cybercriminalité et détaillé six axes de travail dont la sensibilisation du public, l'aide à la recherche et au développement et « le renforcement des capacités d’analyse et de traitement opérationnel des réponses » aux attaques[19],[20].

Le Ministre fédéral allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière et Bernard Cazeneuve ont plaidé pour un renforcement de la coopération entre leurs deux pays et à l'échelle internationale face à la cybercriminalité et au cyberterrorisme. Thomas de Maizière a précisé que « nous pouvons pousser la coopération beaucoup plus loin et nous allons le faire entre le BSI (Bundesamt für Sicherheit in der Informationstechnik) et l'ANSSI »[21].

La secrétaire d'Etat chargé du Numérique Axelle Lemaire, qui a rappelé que le secteur français de la cybersécurité pèse aujourd'hui 13 milliards d'euros, a distingué 24 solutions de sécurité avec le label "France CyberSecurity" 2015, destiné à promouvoir les solutions et technologies françaises avec une « marque de confiance, de qualité et de performance », et les privilégier dans les achats publics[22],[23].

Au cours d'un keynote consacré à la « réponse à incident », l'expert américain de la cybersécurité Bruce Schneier est revenu sur les tendances à venir dans le domaine de la sécurité et notamment les attaques de plus en plus sophistiquées, le développement du cloud computing et la perte de contrôle des individus sur leurs données[22]

FIC 2014 - Sixième édition[modifier | modifier le code]

Sur le thème « Identité numérique et confiance », le Forum a réuni 3 000 participants et 80 exposants autour d'une quarantaine d'ateliers et de conférences les 21 et 22 janvier 2014 au Grand Palais de Lille [24],

Lors de son intervention en conférence plénière, le Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé la création d'un pacte "Défense cyber", qui vise à renforcer massivement les capacités du ministère, en développant « de nouvelles capacités défensives et offensives appuyées par un renseignement d’intérêt cyber »[25],[26]. Ce plan doté d'un budget d'un milliard d’euros vise à développer la base industrielle et technologique du pays en partenariat avec des acteurs publics ou privés, civils ou militaires, comme définit dans le Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale 2013[25],[27]. Le ministre a justifié cet investissement par la nécessité de se protéger de nouvelles attaques susceptibles de frapper les intérêts vitaux du pays[25],[28]. Le Ministre a également annoncé la création d'un pôle d’excellence Cyber en Bretagne, consacré à la formation, à l’entraînement ainsi qu’à la R&D[28]. Il a également abordé la réserve citoyenne cyber (RCC), « dont l’élargissement est indispensable pour toucher davantage d’acteurs de la société civile, notamment les PME et PMI »[29] et les suites qui seront données à la Loi de programmation militaire[30].

Le FIC se déroulant 6 mois après le début des révélations d'Edward Snowden, les questions des enjeux de la souveraineté numérique ou d'un échec éventuel de la cybersécurité furent au cœur des débats[31],[32].

FIC 2013 - Cinquième édition[modifier | modifier le code]

La cinquième édition du Forum international de la cybersécurité s'est tenue le 28 et 29 janvier 2013 avec près de 2 400 participants représentant 52 pays et plus de 300 intervenants[33],[34]. Des spécialistes issus des forces de l'ordre de quarante pays étaient ainsi présents[33],[35]

Lors du discours de clôture du Forum, Manuel Valls, le Ministre de l’Intérieur, a souligné la nécessité « d’aller plus loin » avec « une mutualisation plus importante des services, des outils adaptés et des personnels formés  »[33]. Le ministre a par ailleurs exprimé sa volonté de créer « une politique de sécurité intégrant les enjeux liés à l’Internet »[33] et annoncé la création d'un groupe de travail interministériel conçu pour lutter contre la cybercriminalité qui « devra réfléchir à une adaptation de notre droit matériel et “processuel”, de nos organisations, de notre stratégie d'enquête et de notre stratégie en matière de sensibilisation des citoyens »[36]. Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants, qui intervenait au nom du ministre de la Défense, a insisté sur le fait que « seule une démarche coordonnée et volontariste permettra de faire face aux attaques présentes et futures… L’objectif est de créer un esprit national de cyberdéfense »[33]. De son côté, Fleur Pellerin, ministre de l'économie numérique, a relancé le projet d'identité numérique Idénum[37],[38],[39].

FIC 2010 - Quatrième édition[modifier | modifier le code]

La quatrième édition s'est déroulée au Grand Palais de Lille le 31 mars et le 1er avril 2010, avec une vingtaine d’ateliers pour plus de 1500 visiteurs d’une vingtaine de pays[40],[41],[42]. Lors de la conférence plénière d’ouverture assurée par le Préfet du Nord, Jean-Michel Bérard, qui représentait le Ministre de l'Intérieur, a assisté sur l’importance de la coopération entre secteurs public et privé dans lutte contre la cybercriminalité. En particulier, il a indiqué avoir « demandé aux services du ministère de continuer d’apporter aux entreprises un soutien actif dans l’évaluation du cyber-risque »[43].

FIC 2009 - Troisième édition[modifier | modifier le code]

La troisième édition du Forum international de la cybersécurité s'est déroulé le 24 mars 2009 au Zénith de Lille[44]. Un millier de personnes étaient présentes tout au long de la journée sur le salon et aux conférences[44],[45]. Lors du forum, la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a annoncé un renforcement des moyens (le « nombre de cyber-enquêteurs passera de 200 à 300 à la fin de l'année 2009 dans la police et à 214 dans la gendarmerie») et une modification de la législation pour lutter contre les infractions sur internet[46],[47].

FIC 2008 - Deuxième édition[modifier | modifier le code]

Cet évènement s’est déroulé toute la journée du 21 mars 2008 à Marcq en Bareuil et a réuni plus de 600 visiteurs[48]. lors de son allocution, Michèle Alliot-Marie, Ministre de l'Intérieur de l'Outre-Mer et des Collectivités Territoriales a indiqué que « La cybercriminalité fait peser une véritable menace sur nos intérêts économiques fondamentaux »[49].

FIC 2007 - Première édition[modifier | modifier le code]

550 participants se sont réunis lors de la première édition à la Cité Echanges à Marcq-en-Barœul[50].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cécile Wendling, « Sept grandes questions sur l’avenir de la cybersécurité », Futuribles,‎ (lire en ligne)
  2. Marc Jacob, « FIC 20133 : Le cyberespace, enjeu de souveraineté et de sécurité », Global Security Mag Online,‎ (lire en ligne)
  3. « Présentation de Regis Fohrer », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. « Présentation de Marc WATIN-AUGOUARD - FIC », FIC,‎ (lire en ligne)
  5. a et b « Le FIC en quelques mots », FIC,‎ (lire en ligne)
  6. « Le Forum FIC 2017 veut sécuriser une société ultra connectée », larevuedudigital.com,‎ (lire en ligne)
  7. « Le FIC 2016 aura lieu les 25 et 26 janvier 2016 sur le thème de la sécurité des données », FIC,‎ (lire en ligne)
  8. « Programme du FIC 2016 », sur FIC 2016 (consulté le 13 août 2015)
  9. a et b « Le succès du FIC 2016 témoigne du dynamisme du secteur de la cybersécurité », FIC,‎ (lire en ligne)
  10. « FIC 2016 : La confiance numérique ? Vaste débat », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  11. Thierry Outrebon, « FIC 2016 : la cybersecurité en état d’urgence », informatiquenews.fr,‎ (lire en ligne)
  12. « Prix de la PME innovante », FIC,‎ (lire en ligne)
  13. Hassan Meddah, « FIC 2016 : Cyber Test, la start-up des deux frenchies qui simulent si bien les cyberattaques, prix de l'innovation », L'Usine Digitale,‎ (lire en ligne)
  14. Véronique Arène, « Cyber Test Systems et TrustinSoft récompensés au FIC 2016 », Le Monde informatique,‎ (lire en ligne)
  15. « FIC 2016 - Prix du livre Cyber », FIC,‎ (lire en ligne)
  16. « Le mot des organisateurs du FIC2015 », FIC,‎ (lire en ligne)
  17. Serge Leblal, « FIC 2015 : Les cybergendarmes garants de la confiance numérique », Le Monde informatique,‎ (lire en ligne)
  18. Martin Untersinger et Elise Vincent, « Le difficile combat contre le « cyberdjihadisme » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  19. Jules Darmanin, « Terrorisme : Bernard Cazeneuve fait pression sur les géants du Web », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  20. Sandrine Cassini, « Bernard Cazeneuve exhorte les plates-formes du Net à l’autorégulation », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  21. « Cybercriminalité: Cazeneuve et de Maizière pour un renforcement de la coopération », La Croix,‎ (lire en ligne)
  22. a et b Serge Leblal, « FIC 2015 : Systèmes industriels et objets connectés, nouvelles cibles des hackers », Le Monde informatique,‎ (lire en ligne)
  23. marc Jacob, « La Secrétaire d’Etat chargée du Numérique Axelle Lemaire remet un Label France Cybersecurity à Ingenico Group », Global Security Mag,‎ (lire en ligne)
  24. Alain Ruello, « La France met la défense à l'heure des cyberattaques », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  25. a, b et c Vincent Lamigeon, « Cyberguerre : la France fourbit ses armes », Challenges,‎ (lire en ligne)
  26. Antoine Duvauchelle, « FIC 2014 : Le Drian annonce un Pacte de défense cyber », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  27. Hassan Meddah, « Au FIC, Le Drian soigne sa cyberdéfense », L'Usine digitale,‎ (lire en ligne)
  28. a et b Guerric Poncet, « Lille : Jean-Yves Le Drian dévoile un "pacte défense cyber" - Le Point », Le Point,‎ (lire en ligne)
  29. Nelly Moussu, « Forum international de la cybersécurité : bilan de la sixième édition », Ministère de la Défense,‎ (lire en ligne)
  30. Antoine Duvauchelle, « FIC 2014 : la LPM vers l'infini, et au-delà ? », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  31. Antoine Duvauchelle, « FIC : Snowden partout, cybersécurité nulle part ? », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  32. Antoine Duvauchelle, « FIC 2014 : l'État, échelle trop courte du numérique ? », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  33. a, b, c, d et e SIRPA gendarmerie, « Fic 2013, un franc succès », Gendarmerie nationale,‎ (lire en ligne)
  34. Christophe Cornevin, « Le «cybercrime», un butin de 83 milliards d'euros », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  35. « Lille : 5e Forum international de la cybersécurité », Le Monde informatique,‎ (lire en ligne)
  36. Thierry Outrebon, « Trois ministres et une feuille de route pour défendre la cybersécurité à la française », 01Net,‎ (lire en ligne)
  37. « Fleur Pellerin veut relancer le label Idénum », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  38. « FIC 2013 : Fleur Pellerin veut relancer IDéNum », ZDNet,‎ (lire en ligne)
  39. « FIC 2013 : Honny soit qui Mali pense - CNIS mag », CNIS Mag,‎ (lire en ligne)
  40. Cédric Pernet, « Forum International sur la Cybercriminalité 2010 - Weblog Lexsi », Lexsi,‎ (lire en ligne)
  41. Olga Denissova, « LILLE A DECLARE LA GUERRE AUX CYBER-ENNEMIS - Dernières infos - Défense et Sécurité », La Voix de la Russie,‎ (lire en ligne)
  42. « FIC 2010 », Ministère de la Défense,‎ (lire en ligne)
  43. Valérie Marchive, « Le FIC 2010 s’ouvre sur fond de mobilisation internationale contre la cybercriminalité », Le Mag IT,‎ (lire en ligne)
  44. a et b Cédric Pernet, « Retour sur le FIC 2009 - Weblog Lexsi », Lexsi,‎ (lire en ligne)
  45. Arnaud Dufresne, « Les cybergendarmes du Nord, pionniers en Europe et bientôt dans le monde ? - La Voix du Nord », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  46. Laura Jaumouillé, « Particuliers ou État, même combat - 20minutes.fr », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  47. Dominique Desaunay, « RFI - Un Forum international pour mieux se protéger d'un nouveau genre de criminels », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  48. Cédric Pernet et Vincent Hinderer, « Forum International Cybercriminalité (FIC) 2008 - Weblog Lexsi », Lexsi,‎ (lire en ligne)
  49. « Cyber-criminalité et Intelligence économique, Michèle Alliot-Marie est sur tous les fronts », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne)
  50. « FIC 2014 : " Il faut trouver le juste milieu entre libertaire et sécuritaire ", selon le général Watin-Angouard », Blog La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]