Rumination (zoologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la zoologie image illustrant la biologie
Cet article est une ébauche concernant la zoologie et la biologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rumination.
Système digestif d'un ruminant (vache).
m. œsophage, v. rumen ou panse, n. réticulum ou réseau, b. omasum ou feuillet, l. abomasum ou caillette, t. début des intestins.

Description[modifier | modifier le code]

Les ruminants sont des animaux herbivores qui sont capables de régurgiter de la nourriture afin de la remastiquer, autrement dit de pratiquer la rumination. Par ruminants, on comprend essentiellement les animaux du sous-ordre des Ruminantia, mais d'autres animaux ruminent comme les Camelidae, les colobes (Colobus, Piliocolobus, Procolobus)[réf. nécessaire] mais aussi le Kangourou roux[Informations douteuses] [?]. Les mécanismes digestifs ne sont pas identiques pour toutes ces espèces, la rumination est un exemple de convergence évolutive.

Impact[modifier | modifier le code]

La digestion de certains ruminant a pour effet de générer du méthane[1] un des gaz à effet de serre, lié, entre autres, au besoin croissant de la consommation de viande de l’espèce humaine[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]