Felipe Yáñez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Torre.
Yáñez de la Torre est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Yáñez ; le second, maternel, souvent omis, est de la Torre.
Felipe Yáñez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
CózarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1977-1978Kas-Campagnolo
1979Novostil-Helios
1980Kelme
1981-1983Teka
1984Orbea-Danena
1985Seat-Orbea
1986Zahor Chocolates
1987Lucas-Mullers
1988Helios-C.R.
Principales victoires
1 classement annexe de grand tour
Grand Prix de la montagne du Tour d'Espagne 1979
2 étapes de grands tours
Tour d'Espagne (2 étapes)

Felipe Yáñez de la Torre (né le à Cózar) est un coureur cycliste espagnol. Professionnel de 1977 à 1988, il s'est notamment illustré sur le Tour d'Espagne, où il a remporté deux étapes et le classement de la montagne en 1979 et 1984. Lors de la Vuelta 1987, il remporte une nouvelle étape à Pampelune mais est déclassé pour dopage.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

La contre-expertise effectuée se révèle également positive et Felipe Yáñez se voit relégué à la dernière place de l'étape qu'il avait remporté à Pampelune, après un long raid solitaire. En outre, il doit payer une amende de mille francs suisses et accomplir un mois de suspension. Antonio Esparza, deuxième, est déclaré vainqueur de la neuvième étape du Tour d'Espagne 1987[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès année par année[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1980 : abandon (6e étape)
  • 1982 : 110e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 1979 : 7e, vainqueur classement de la montagne et de la 3e étape
  • 1980 : 30e
  • 1982 : abandon
  • 1983 : abandon (17e étape)
  • 1984 : 20e, vainqueur du classement de la montagne
  • 1985 : abandon (11e étape)
  • 1986 : 26e, vainqueur de la 17e étape
  • 1987 : abandon (11e étape)
  • 1988 : abandon (non-partant 14e étape)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Piscolabis », sur hemeroteca.mundodeportivo.com, (consulté le 4 juin 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]