Omar Fraile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fraile Matarranz est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Fraile ; le second, maternel, souvent omis, est Matarranz.
Omar Fraile
Cappelle-la-Grande - Quatre jours de Dunkerque, étape 5, 10 mai 2015, départ (A32).JPG
Omar Fraile lors du départ de la 5e étape des Quatre Jours de Dunkerque 2015 à Cappelle-la-Grande.
Informations
Nom de naissance
Omar Fraile MatarranzVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialités
Équipes amateurs
2009Ibaigane-Opel
2010-2011Seguros Bilbao
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 classements annexes de grand tour
Classement de la montagne
Leader du classement de la montagne Tour d'Espagne 2015 et 2016
2 étapes de grand tour
Tour de France (1 étape)
Tour d'Italie (1 étape)

Omar Fraile Matarranz est un coureur cycliste espagnol, né le à Barakaldo, membre de l'équipe Astana. Il est passé professionnel en 2012 chez Orbea Continental.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de l'équipe Seguros Bilbao en 2010 et 2011, Omar Fraile est notamment champion du Pays basque du contre-la-montre espoirs et troisième du championnat d'Espagne du contre-la-montre espoirs en 2011. En 2012, il intègre l'équipe continentale Orbea, alors réserve de l'équipe professionnelle basque Euskaltel-Euskadi. Il représente l'Espagne au championnat du monde du contre-la-montre des moins de 23 ans, et en prend la 34e place.

En 2013, il est recruté par l'équipe continentale professionnelle Caja Rural.

En avril 2015, après avoir remporté le classement de la montagne du Tour du Pays basque, il obtient sa première victoire professionnelle en s'imposant au Tour des Apennins. Le mois suivant, il est vainqueur d'étape des Quatre Jours de Dunkerque, à Cassel. Durant l'été, il dispute le Tour d'Espagne, son premier grand tour. En fin de saison il signe un contrat avec l'équipe Dimension Data[3].

Dimension Data[modifier | modifier le code]

Saison 2016[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière au sein de la structure World Tour sur les manches du Challenge de Majorque. Il enchaîne par le Tour d'Andalousie, 15e de la dernière étape alors que son coéquipier et compatriote Igor Anton en prend la 8e place et la 12e au général. La semaine suivante, les deux espagnols se distinguent sur le Grand Prix de Lugano, Omar se classant 7e et Igor 9e. Au mois de mai, il prend part pour la première fois à l'Amstel Gold Race, la Flèche wallonne puis à Liège-Bastogne-Liège. Retenu pour participer au Giro, il abandonne lors de la 5e étape, insuffisamment remis d'une chute survenue la veille[4]. Il reprend la compétition sur le Criterium du Dauphine, abandonnant lors de la 7e étape. En juin, il est plus à son aise sur le Tour de Slovénie, décrochant une 7e et une 3e place d'étape. Lors de la deuxième partie de saison, c'est en Espagne qu'il connait ses meilleurs résultats, meilleur grimpeur sur le Tour de Burgos puis sur la Vuelta où il décroche notamment une 4e place d'étape.

Saison 2017[modifier | modifier le code]

Sa deuxième saison avec Dimension Data se lance sur le Tour de l'Algarve. Au sortir de celui-ci, il prend part à son premier Paris-Nice. En avril, il ne dispute qu'une seule classique, Liège-Bastogne-Liège, la terminant 25e. Une forme qu'il confirme sur le Tour du Yorkshire, 2e de la dernière étape et du classement général enlevé par son coéquipier Serge Pauwels. Il prend cette année-là sa revanche sur le Tour d'Italie, y levant les bras sur la onzième étape. On ne le retrouve sur le devant de la scène que lors du Tour d'Espagne, 2e de la douzième étape. Le lendemain, malade, il abandonne.

Astana[modifier | modifier le code]

Au mois d'août 2017 est annoncé son transfert pour Astana, pour un contrat de deux ans, où Alexandre Vinokourov compte sur ses capacités de grimpeur pour renforcer l'équipe sur les Grands Tours mais également sur ses qualités de rouleur pour les contre-la-montres par équipe[5]. Il étrenne ses nouvelles couleurs sur le Tour d'Oman avant de se distinguer sur Paris-Nice, 2e de la dernière étape, battu par David de la Cruz. Moins d'un mois plus tard, il ne laisse pas lui échapper la victoire d'étape sur le Tour du Pays basque. Mi-avril, comme en 2016, il participe au triptyque Amstel Gold Race, Flèche wallonne, Liège-Bastogne-Liège. Après cet épisode de classiques, il renoue avec la victoire sur le Tour de Romandie, levant les bras sur la première étape. Fin juin, il monte sur la troisième marche du podium de son championnat national. Quelques jours plus tard, Astana annonce qu'il est retenu pour participer à son premier Tour de France, notamment pour épauler Jakob Fuglsang en montagne[6]. Il s'y distingue individuellement en remportant la quatorzième étape.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Omar Fraile, vainqueur de la 4e étape des Quatre Jours de Dunkerque 2015.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour 214e[7] 135e[8]
UCI Europe Tour 991e[9] 866e[10] 88e[11] 553e[12] 471e[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2013 au 7 mars 2013
  2. Du 8 mars 2013 au 31 décembre 2015
  3. « Le journal des transferts », sur velo101, (consulté le 4 septembre 2015)
  4. (es) « Omar Fraile se retira del Giro por la caída del martes », sur noticiasdenavarra.com,
  5. (en) « Fraile signs two-year deal with Astana », sur cyclingnews.com,
  6. (en) « Astana name team to support Fuglsang at Tour de France », sur cyclingnews.com
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :