Fantine Harduin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harduin.
Fantine Harduin
Description de cette image, également commentée ci-après
Fantine Harduin en juillet 2017
Naissance (13 ans)
Mouscron
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Profession Actrice
Films notables Happy End
Le Voyage de Fanny

Fantine Harduin, née le à Mouscron, est une actrice belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

De la scène de l'école à Belgium's got Talent (2012)[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille d'artistes, Fantine est très tôt initiée à la scène — son maxi cosy déjà se retrouvait régulièrement dans les coulisses du Staquet[1] — et foule les planches dès son plus jeune âge.

Aux côtés de son père, Laurent Harduin, elle présente les différents artistes invités dans le cadre des saisons Fous Rires Garantis[2] sur la scène du Centre culturel de Mouscron.

En 2012, pour la fête de l’école, toujours avec son père, Fantine crée un numéro de mentalisme.  

Celui-ci sera également proposé à la première édition de l’émission de RTL-TVi « Belgium's Got Talent » devant le jury composé de Maureen DorCarlos Vaquera et Paul Ambach.

Elle n'a alors que 7 ans, Fantine se retrouve déjà dans les pages des magazines télé belges Ciné-Télé-Revue ou du Télépro. Avec trois « oui », le numéro passe un second tour.[pas clair]

Ses débuts : de Taram Tarambola en 2013 à Engrenages[modifier | modifier le code]

Suite à cette expérience, Fantine Harduin tente un premier casting cinéma au printemps 2013.

Elle décroche ainsi son premier rôle dans le court-métrage Taram Tarambola[3], et donnera entre autres la réplique à l'acteur belge Sam Lowyck (Tête de bœuf) sous la direction de Maria Castillejo Carmen[4]. Le court dure 28 minutes et est récompensé dans de nombreux festivals[5] à travers le monde.

En 2014, le petit écran fait appel à ses services. C'est dans la série française à succès de Canal + Engrenages qu'on la retrouve ainsi. Elle est au centre de l'intrigue[6] des épisodes 11 et 12 de la cinquième saison.

En septembre de la même année, Fantine se retrouve sur les plateaux en interprétant Mouche[7], une petite fille de 7 ans dans un court-métrage de Catherine Cosme Les amoureuses. Elle y donne entre autres la réplique à Marc Zinga (Les Rayures du zèbre, Spectre).

Ses premiers longs métrages : Aladin et Le Voyage de Fanny (2015)[modifier | modifier le code]

Fin 2014, elle tourne en studio dans son premier long métrage, aux côtés de Kev Adams et Michel Blanc : Les Nouvelles Aventures d'Aladin (sorti en octobre 2015) pour une petite apparition. Mais c'est à l'été 2015 que Fantine Harduin participe à un autre long tournage, engagée sur 45 jours pour interpréter Erika[8], l'une des sœurs de Fanny, héroïne du Voyage de Fanny de Lola Doillon (sorti en mai 2016) aux côtés de Cécile de France et Stéphane De Groodt.

Dans ce long-métrage, Fantine est omniprésente.  Elle y interprète l’une des sœurs de l’héroïne.  

Sous la direction de Michael Haneke, Daniel Roby et Philippe Faucon[modifier | modifier le code]

Après une apparition dans la série belge Ennemi public, on retrouve Fantine sur les plateaux de cinéma pour le tournage de Happy end de Michael Haneke. Elle y donne la réplique à Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant ou encore Matthieu Kassovitz. Son rôle la mobilise pour trente jours de tournage.[réf. nécessaire] Le film a été présenté en compétition officielle du 70e Festival de Cannes. Il est sorti en salles en octobre 2017.

Dans la foulée de Happy end, Fantine enchaîne avec le tournage des Osselets de Elodie Bouédec.

En 2017, elle se retrouve encore sur les plateaux, aux côtés de Romain Duris et d'Olga Kurylenko. pour Dans la brume de Daniel Roby. Elle est ensuite dirigée par Philippe Faucon où elle interprète Celia, la fille d'Emmanuelle Devos dans Amin.

L'année 2017 se clôture avec le tournage de la deuxième saison d'Ennemi public aux côtés entre autres de Pauline Etienne.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Taram Tarambola de Maria Castillejo Carmen - 28 min - rôle (principal) d'Anna
  • 2014 : Les Amoureuses de Catherine Cosme - 29 min - Rôle (second) de Mouche
  • 2017 : Les Osselets d'Elodie Bouedec - 27 min - Rôle (principal) de Fantine
  • 2018 : Traversée en eau claire de Anne Azoulay - (en post-production)

Télévision[modifier | modifier le code]

Films institutionnels[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Centre Marius Staquet »
  2. « Fous Rires Garantis »
  3. « La Cabane à Films  » Taram Tarambola », sur www.lacabaneafilms.com (consulté le 6 juillet 2016)
  4. « Maria Castillejo sur IMBD »
  5. « Mouscron : un prix du public encourageant pour Fantine », (consulté le 7 juillet 2016)
  6. www.nordeclair.fr, « Mouscron: une très jeune comédienne prise dans l’Engrenage » (consulté le 7 juillet 2016)
  7. « Le camping des Mouettes se transforme en plateau de tournage » (consulté le 7 juillet 2016)
  8. « À dix ans, une Mouscronnoise tourne avec Cécile de France » (consulté le 7 juillet 2016)
  9. Le Centre d'interprétation Marcel Marlier "Dessine-moi Martine" retrace l'œuvre de cet illustrateur belge. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]