Fabrice Du Welz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fabrice Du Welz
Fabrice Du Welz.jpg
Fabrice Du Welz à Los Angeles pour son film Alleluia, en juillet 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Autres informations
Distinction
Ensors ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Films notables

Fabrice Du Welz, né le à Bruxelles, est un réalisateur et scénariste belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été élève dans une école jésuite, il étudie deux ans le métier d'acteur au Conservatoire royal de Liège, puis un an de mise en scène de théâtre à l’Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS) à Bruxelles[1]. Dès 1990, il réalise de nombreux films en Super 8[réf. nécessaire]. Il collabore ensuite à l’écriture de séquences humoristiques pour Canal+ (La Grande Famille, Nulle part ailleurs).

En 1999, il réalise le court métrage Quand on est amoureux c'est merveilleux qui remporte le grand prix du Festival de Gérardmer.

En 2004, il réalise son premier long métrage, Calvaire, avec Laurent Lucas et Jackie Berroyer, sélectionné à la Semaine de la critique du festival de Cannes 2005.

En 2007, il tourne Vinyan en Thaïlande avec Emmanuelle Béart et Rufus Sewell en sélection officielle à la Mostra de Venise en 2008.

En 2012, il tourne Colt 45, d'après un scénario de Fathi Beddiar, avec Gérard Lanvin et Joeystarr, produit par Thomas Langmann qui ne tient finalement pas ses promesses au niveau du budget, contraignant le réalisateur à supprimer des scènes importantes trop coûteuses. De surcroît, les deux vedettes, à la suite de fortes dissensions avec Du Welz, refusent de revenir sur le plateau tant qu'il y serait aussi. Le producteur a donc fait appel à Frédéric Forestier (réalisateur d'Astérix aux Jeux Olympiques), qui a régulièrement travaillé pour lui, afin de terminer le film, avec beaucoup de retard[2]. Fabrice Du Welz et le scénariste ont décidé de ne pas cautionner ce produit[3] qui ne sort qu'en .

En Septembre 2013, il tourne Alléluia, libre adaptation du fait divers immortalisé en 1970 par le film Les Tueurs de la lune de miel, où il retrouve l'acteur Laurent Lucas et qui, après Calvaire, forme le deuxième volet de sa trilogie ardennaise[4]. Le film est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2014.

En mars-, il tourne Message from the King, produit par David Lancaster (Drive, Whiplash, Nightcrawler) et Stephen Cornwell (A Most Wanted Man) à Los Angeles avec une distribution de choix : Chadwick Boseman, Luke Evans, Teresa Palmer, Alfredo Molina et Natalie Martinez. Le film sera présenté au Festival international du film de Toronto en .

En , il commence le tournage de Adoration en Belgique. Le film est porté par Thomas Gioria et Fantine Harduin. Ce film clôt sa trilogie ardennaise après Calvaire et Alleluia. Le film sera présenté au festival de Locarno sur la Piazza Grande en Août 2019.

En 2020, il s'apprête à tourner Inexorable produit par Jean-Yves Roubin de Frakas avec un casting prestigieux.

Depuis 2012, il intervient de temps en temps comme chargé de cours dans différentes écoles de cinéma ou d'Art Dramatique : le Conservatoire d'Art Dramatique de Liège (ESACT), La FEMIS ou encore au Conservatoire Nationale Supérieur d'Art Dramatique de Paris (CNSAD) ...

Depuis 2013, il anime dans son appartement bruxellois l'émission HOMECINEMA sur Betv, un rendez-vous mensuel consacré à l’actualité du cinéma belge où il rencontre différentes personnalités du cinéma belge ou international.

Fabrice Du Welz a été marié à la chanteuse belgo-tunisienne Ghalia Benali pendant 10 ans et il a été le compagnon de Helena Noguerra pendant 4 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]