Carlos Vaquera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carlos Vaquera est un animateur de télévision et créateur d'illusions/mentaliste hispano-belge, né le 8 décembre 1962 dans le León (Espagne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de la magie de proximité (close-up magic) et du mentalisme (il a trois "seul-en-scène à son actif : "Démons et Merveilles", "iMAGIEnaire" "l'Apprenti-Sage"). Il use de son charme naturel pour entretenir une relation très directe avec son public. Il a été tour à tour comédien, improvisateur, animateur, conférencier, auteur, formateur. Sa seconde passion sont les arts-martiaux. Il est 5e dan de karaté shito-ryu et pratique également le Mastro Silat Defence System. Il est journaliste dans la première revue belge d'arts-martiaux "Belgium Budo". Il est spécialiste de la communication non verbale et donne depuis plusieurs années des formations sur la négociation irrationnelle. Il a publié plusieurs livres dont le premier livre francophone sur l'animation promotionnelle : "Les Maîtres du Temps Promotionnel".

Il a remporté différents premiers prix internationaux à Las Vegas (Society of American Magicians, 1987), à Nashville (International Brotherhood of Magicians, 1987), à Londres (Ron Mac Millan, 1987), à Bruxelles (Ring IBM, 1986), Mandrake d'Or, etc[1].

En 2012 et 2013, il est membre du jury de l'émission Belgium's Got Talent sur RTL-TVI.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les maîtres du temps promotionnel. L’animation magique au service des sociétés, Thy-le-Château, Olivier Éditeur, 1998.
  • La magia promocional. La animación magica: una novedosa herramienta
  • Para la publicidad, Madrid, Ediciones Laura Aviles, 1999.
  • Point de départ. Une initiation à la magie des cartes, Éditeur Mephisto, 2003.
  • Passeport pour l’illusion, Éditions Marchand de Trucs, 2012.
  • Inspirations, Bruxelles, Éditions Lamiroy, 2013.
  • L'empreinte de l'invisible, Éditions Avant-Propos, 2015.
  • Le passeur d’illusions, CC Éditions (à paraître fin 2015).


Notes et références[modifier | modifier le code]