Ernest L. Ransome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ernest Leslie Ransome
Ingalls building cincinnati 2006.jpg
Les Ingalls, bâtiment de 15 étages à Cincinnati, Ohio est devenu le premier gratte-ciel en béton armé au monde en 1903
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Ingénieur civil
Père
Mère
Catherine Maitland
Conjoint
Mary Jane Dawson
Enfant
Arthur Wilfred Ransome
Autres informations
Propriétaire de
Ransome Concrete Machinery Company
Œuvres principales
Arctic Oil Works
Ingalls Building

Ernest Leslie Ransome est un ingénieur civil et architecte d'origine britannique né à Ipswich en décembre 1844[1], et mort à Plainfield, comté d'Union (New Jersey) le [2].

Il a été un innovateur dans les techniques de construction en béton armé. Ransome a conçu les structures en béton les plus sophistiquées de l'époque, aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ernest est le fils de Frederick Ransome (1817-1893) et de Catherine Maitland (1816-1884), qui avait breveté un procédé de production de la pierre artificielle en 1844. Ernest est apprenti à l'usine de son père à Ipswich. Il s'est marié à Levington, Ipswich, le 5 mars 1868 avec Mary Jane Dawson dont il a eu neuf enfants.

Dans les années 1870 Ernest Leslie Ransome déménage aux États-Unis et devient le directeur de la Pacific Stone Company à San Francisco. En 1884, après avoir expérimenté des trottoirs en béton armé, il brevète (US Patent 305 226) un système de béton armé de tiges de fer tordues pour en améliorer la liaison, et développe le système breveté Ransome de construction en béton armé. En 1886 Ransome construit deux petits ponts de passage-inférieur dans le Golden Gate Park à San Francisco qui subsistent aujourd'hui, et qui sont les premiers ponts en béton armé en Amérique du Nord, et parmi les trois ou quatre premiers dans le monde[3].:p.33

Après une longue série de réalisations, Ransome continue de se confronter au scepticisme et à la résistance. Sa techniques est encensée lorsque la Pacific Coast Borax Refinery construite à Bayonne (New Jersey) en 1897, passe en 1902 par un incendie assez chaud pour fondre le laiton; l'ossature en béton n'est que légèrement endommagée et l'architecture industrielle ainsi entourée de béton a montré sa supériorité sur son concurrent acier et toute autre structure de fer coulée.

De même deux bâtiments expérimentaux de Ransome à Stanford, ont survécu au tremblement de terre de 1906 à San Francisco sans trop de dommages, tandis que la structure de brique de la nouvelle université s'est littéralement écroulée autour d'eux. L'analyse publiée de ces deux bâtiments par son compatriote l'ingénieur John B. Leonard a beaucoup fait progresser la sécurité des bâtiments post-San Francisco 1906, aussi à l'échelle nationale.

Dans sa carrière tardive, Ransome axa sa recherche sur les équipements de malaxage, les coffrages, et les systèmes de construction intégrés. En 1912 Ransome et Alexis Saurbrey coécrivent Reinforced Concrete Buildings.

Quelques réalisations[modifier | modifier le code]

Alvord Lake Bridge
Berkeley Apartments (Buffalo, New York)

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • avec Alexis Saurbrey, Reinforced concrete buildings. A treatise on the history, patents design and erection of the principal parts entering into a modern reinforced concrete building, McGraw-Hill Book Company, New York, 1912 (lire en ligne)

Brevets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi 1852 comme année de naissance, ce qui n'est guère compatible avec l'année de son mariage.
  2. Campbell, Henry Colin, The Ransome Book: How to Make and How to Use Concrete, 1917, Volume 1.
  3. (en) Reyner Banham, A Concrete Atlantis: U.S. Industrial Building and European Modern Architecture 1900-1925, Massachusetts, The MIT Press, (ISBN 0-262-02244-3)
  4. Engineering News, Volume 29, February 16, 1893, pages 162-163
  5. Jackson, Donald, ‘’Great American Bridges and Dams’’, Preservation Press, Washington D.C., 1988 p. 277
  6. Bridge Hunter : Japanese Bridge, Suffolk County, New York
  7. Cummings Properties : Architecture & History
  8. The city of Beverly : Coming to Beverly: United Shoe Machinery

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sous la direction d'Antoine Picon, L'art de l'ingénieur constructeur, entrepreneur, inventeur, p. 398, Centre Georges Pompidou/éditions Le Moniteur, Paris, 1997 (ISBN 978-2-85850-911-9)
  • Ransome Concrete Machinery Company, New York, 1908 (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]