Désactivateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie image illustrant la physique
Cet article est une ébauche concernant la chimie et la physique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Un désactivateur (noté par exemple D) ou quencher (extincteur en anglais) est une entité moléculaire, ou une espèce chimique, capable de désactiver un état excité (E*) créé dans une entité moléculaire (E) par transfert d'énergie, d'électron ou par un mécanisme chimique.

Par exemple :

E + → E*
E* + D → E + D*
D* → D + chaleur
peut représenter une exposition au rayonnement ultraviolet solaire d'un polymère (E).

Utilisation comme photostabilisant de polymères[modifier | modifier le code]

Les complexes de métaux de transition (surtout le nickel), qui présentent des couches électroniques instables, sont ainsi utilisés dans les fils et films minces de polymères (tels le PP, les PA ou les polyesters linéaires) pour les protéger contre le rayonnement UV solaire.

Note : les absorbeurs de radiations UV (ex. : pigments absorbants tels le noir de carbone ; composés organiques tels certains salicylates, benzoates de phényle et benzophénones) et les pièges à radicaux (ex. : HALS tels le PEDA) sont aussi des stabilisants UV de polymères.

Construction[modifier | modifier le code]

En construction, un désactivateur des ciments permet le décapage superficiel des matériaux à base de ciment, le nettoyage du matériel de chantier, l’élimination des salissures de ciment, l’exécution de grains lavés et la suppression des laitances superficielles.

Dans le béton, un désactiveur (ou désactivant) retarde la prise en surface pour laisser apparaître les granulats présents dans la masse du béton.

Articles connexes[modifier | modifier le code]