Béton caverneux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le béton caverneux ou béton drainant est un béton de ciment à structure ouverte permettant l'infiltration de l'eau de pluie. Le nom de ce béton provient des vides qu'il contient et qui ressemblent à des cavernes. Ces vides ont une ouverture allant de 10 à 30 mm[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le béton caverneux est composé de ciment, de granulats grossiers et de l'eau avec peu ou pas de granulats fins. L'addition d'une petite quantité de sable peut augmenter la résistance mécanique du béton[2]. La pâte est en sous dosage par rapport au volume de vide du squelette granulaire, mais suffisante pour assurer l'adhésion des granulats entre eux[3].

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les principales propriétés du béton caverneux sont :

  • une forte porosité : entre 15 et 25 % du volume[4] ;
  • une forte perméabilité : sa perméabilité à l’eau sous une charge de 10 cm d’eau est supérieure à 5 litres par mètre carré par seconde ;
  • un affaissement au cône d’Abrams nul ;
  • une résistance à la compression entre 5 et 10 MPa et entre 11 et 20 MPa pour les versions hautes efficacités ;
  • une masse volumique inférieure à 1800 kg/m3[5].

Utilisations[modifier | modifier le code]

En raison de sa grande perméabilité à l'eau, le béton caverneux est utilisé comme matériau pour le pavage des routes résidentielles et piétonnes, des parking, des trottoirs et des serres[6],[7].

Avantages[modifier | modifier le code]

Le béton caverneux permet :

Limitations[modifier | modifier le code]

Les principales limitations du béton caverneux sont :

  • dans le cas de fuite de substances nocives pour l'environnement, ils peuvent le traverser et atteindre le sol ;
  • les pores peuvent être bouchées par de l'argile ou par d'autres matières[8].
  • les performances mécaniques sont généralement plus faibles que ceux d'un béton normale.

Maintenance[modifier | modifier le code]

Pour éviter la diminution de la perméabilité, le béton caverneux doit être nettoyé régulièrement. Le nettoyage peut être effectué par lavage de la surface du béton ou par aspiration[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Montharry (Auteur), Michel Platzer, La technique du bâtiment tous corps d'état Relié, Éditions du Moniteur, 2014
  2. (en) John T. Kevern, Vernon R. Schaefer et Kejin Wang, « Mixture Proportion Development and Performance Evaluation of Pervious Concrete for Overlay Applications », American Concrete Institute, vol. 108, no 4,‎ , p. 439–448 (lire en ligne)
  3. Jean-Michel Torrenti , Laetitia D’Aloia-Schwartzentruber, Le grand livre des bétons, Connaissances et pratiques - Avancées environnementales - Réglementation et cadre normatif, Éditions du Moniteur, 2014
  4. Mark Bury, Christine Mawby: Making Pervious Concrete Placement Easy
  5. Georges Dreux, Jean Festa, Nouveau guide du béton et de ses constituants, Eyrolles, 1998 (8e édition)
  6. (en) « Report on Pervious Concrete », American Concrete Institute, (ISBN 9780870313646) Report No. 522R-10.
  7. (en) « Pervious Ready Mix Concrete », sur srmconcrete.com (consulté le 19 novembre 2015)
  8. Pervious Concrete Pavement An Overview
  9. (en) « Prevention », Charger Enterprises (consulté le 30 septembre 2012)