Ennio Flaiano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ennio Flaiano
EnnioFlaiano.jpg

Ennio Flaiano

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Ennio Flaiano (né le à Pescara, dans les Abruzzes, Italie - mort le à Rome), est un écrivain italien, dramaturge, romancier, scénariste de films, journaliste et critique dramatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ennio Flaiano, Federico Fellini et Anita Ekberg en 1960.

Ennio Flaiano a écrit pour Oggi, Il Mondo, Il Corriere della Sera et d'autres journaux de premier plan.

Il a remporté le prix Strega en 1947, année de la création du prix, pour son roman Tempo di uccidere.

Il a collaboré avec Federico Fellini aux scénarios des films les Vitelloni, la dolce vita et Huit et demi et avec Luigi Zampa à La Belle Romaine (La Romana) (1954).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Un Temps pour tuer [« Tempo di uccidere »], Paris, Gallimard, coll. « Le Promeneur »,‎ , 304 p. (ISBN 978-2070127313)

Citations[modifier | modifier le code]

  • « En Italie les fascistes se divisent en deux catégories : les fascistes et les antifascistes. »[1]
  • « La chasteté est le mirage des obscènes. »
  • « Pour les italiens, le plus court chemin d'un point à un autre ressemble à une arabesque. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. rapporté par Oriana Fallaci dans La Rage et l'Orgueil, page 160 : « I fascisti si dividono in due categorie : i fascisti e gli antifascisti »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]