Continent perdu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un film <adj> image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un film italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Continent perdu (titre original : Continente perduto) est un film italien réalisé par Leonardo Bonzi, Enrico Gras et Giorgio Moser, sorti en 1954.

Thème[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un film documentaire consistant en une suite de scènes tournées dans le Sud-Est asiatique. Réalisé à grands moyens, accompagné d'une riche bande sonore, ce n'est pas tant une enquête ethnographique qu'un « poème visuel » où « le pittoresque, l'inattendu, l'étrange, atteignent à une sorte de grandeur épique », selon Jean de Baroncelli[1].

Dans son célèbre recueil d'essais Mythologies, Roland Barthes livre une analyse critique des intentions qui sous-tendent ce film. Selon lui, sous couvert de privilégier un exotisme de carte postale, Continent perdu revient à le banaliser : « colorier le monde, c'est toujours un moyen de le nier ». Barthes fait aussi le lien avec la Conférence de Bandoeng, tenue la même année que la sortie du film, dans la même région du globe, et qui marque l'apparition du mouvement des pays non-alignés du Tiers-monde : « Il ne peut être innocent de perdre le continent qui s'est retrouvé à Bandoeng. »[2]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Monde, 26 décembre 1955.
  2. Roland Barthes, Mythologies, éd. du Seuil, 1957, pp. 152-154.