Elizabeth : L'Âge d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élisabeth.
Elizabeth : L'Âge d'or
Description de cette image, également commentée ci-après
Élisabeth Ire, représentée avec un rameau d'olivier. Elle est ici garante de la paix.
Marcus Gheeraerts l'ancien, 1580 ou 1585.

Titre original Elizabeth: The Golden Age
Réalisation Shekhar Kapur
Scénario William Nicholson
Michael Hirst
Acteurs principaux
Sociétés de production Working Title Films
Studio Canal
Motion Picture ZETA Produktionsgesellschaft
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Biographique
Historique
Durée 114 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Elizabeth : L'Âge d'or (Elizabeth: The Golden Age) est un film britannique de Shekhar Kapur sorti en 2007.

C'est le second volet d'une trilogie consacrée à Élisabeth Ire d'Angleterre, après Elizabeth en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1585, Élisabeth Ire règne sur l'Angleterre, depuis près de trente ans sous la doctrine anglicane, et sans héritier légitime, s'étant auto-qualifiée « La Reine Vierge » (The Virgin Queen).

Cependant, son règne est menacé par les royaumes catholiques, notamment l'Espagne de Philippe II, qui voient en Marie Stuart, sa cousine, la reine d'Angleterre en titre. Élisabeth doit faire face aux conspirations menées pour placer sa cousine sur le trône, aux dissensions religieuses au sein de son propre peuple, mais également lutter contre son attirance pour l'explorateur Walter Raleigh.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : Version Québécoise = VQ[2]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Il a rapporté 74 237 563 $ au niveau mondial, contre 82 150 642 $ pour le premier opus Elizabeth, soit près de 8 millions de moins, pour un budget plus important[3].

En regard du box-office, le film est noté à 34 % sur le site Rotten Tomatoes[4] et est évalué à 2 étoiles sur 4 sur le site d'Allociné[5].

Le critique du Chicago Sun-Times Roger Ebert a écrit :

« Elizabeth : l'Âge d'or est écrasé par sa splendeur. Il y a des scènes où les costumes sont si somptueux, les décors si vastes, la musique si insistante, que nous perdons de vue les hommes derrière l'éclat de la production. Contrairement à Elizabeth (1998) du même réalisateur, Shekhar Kapur, ce film s'enfonce dans l'eau, sa cargaison d'opulence trop lourde à porter. »

— Roger Ebert[6], Chicago Sun-Times, .

Le quotidien britannique The Guardian a publié :

« Là où le premier Elizabeth de Kapur a été cool, cérébral, étonnamment habile à rapporter les intrigues complexes, ce nouveau film est au niveau d'un roman romantique de Jean Plaidy. »

— Peter Bradshaw[7], The Guardian, .

Controverse[modifier | modifier le code]

Comme pour le premier film, de nombreux journaux et ligues ont accusé le film d'anti-catholicisme par des journaux tels que L'Osservatore Romano, The Star-Ledger, Journal & Courier, The Star Tribune et le National Catholic Register.[réf. nécessaire]

Monseigneur Mark Langham, l'administrateur de la cathédrale a regretté que des catholiques aient autorisé la production à filmer des scènes à Rome, dans les bâtiments officiels de l'Église. Bien qu'il estime que le film est un film à voir (must-see), il suggère qu'il contribue à perpétuer le mythe des « prêtres-tueurs »[8].

Le réalisateur Shekhar Kapur a démenti ces accusations :

« Il est effectivement très profondément « non anti-catholique ». Il critique l'extrémisme de toutes les religions. À cette époque, il concerne l'Église d'Espagne, où Philippe avait dit qu'ils allaient faire entrer le monde entier dans une forme très pure du catholicisme. Donc ce n'est pas anti-catholique. C'est contre une interprétation de la Parole de Dieu particulière, et ce qui a conduit à juger la foi d'Élisabeth. [...] Le fait est que le Pape a ordonné son exécution : il disait que toute personne qui exécute ou assassine Élisabeth trouvera une belle place dans le Royaume des cieux. [...] C'est pourquoi j'ai fait ce film, donc l'idée d'une rupture entre le catholicisme et le protestantisme ne se pose pas. »

— Shekhar Kapur[9]

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale a été composée par Craig Armstrong et A. R. Rahman :

  1. Opening - 1:31
  2. Philip - 1:51
  3. Now You Grow Dull - 0:57
  4. Horseriding - 1:38
  5. Immensities - 2:41
  6. Bess and Raleigh Dance - 2:34
  7. Mary's Beheading - 3:22
  8. End Puddle/ Possible Suitors - 2:06
  9. War/ Realisation - 2:57
  10. Destiny Theme - 2:31
  11. Smile Lines - 1:15
  12. Bess to see Throckmorton - 1:03
  13. Dr Dee Part 1 - 3:18
  14. Horseback Address - 2:26
  15. Battle - 3:29
  16. Love Theme - 2:51
  17. Divinity Theme - 5:08
  18. Storm - 3:00
  19. Walsingham Death Bed - 1:51
  20. Closing - 2:01

La bande originale a été enregistrée en Écosse, dans le studio d'Armstrong à Glasgow. Kapur a été enchanté de collaborer avec Armstrong et Rahman, affirmant qu'il avait été fasciné de voir comme « deux personnes aux origines et aux cultures différentes pouvaient interagir aussi bien »[10].

Cate Blanchett avait voyagé en Inde au début des années 2000, et était revenue avec quelques extraits de chansons indiennes. Elle harcela alors Kapur pour qu'il engage Rahman. En janvier 2009, Kapur regretta que les autres compositions de Rahman n'aient pas pu être utilisées dans le film, estimant que « la musique de l’Âge d'or est à moitié moins bonne que ce qu'elle aurait pu être ». Il a l'espoir de voir ces morceaux réutilisés dans un autre projet[11].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lieux de tournages sur l'IMDB. Consulté le 3 septembre 2009.
  2. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 30 novembre 2014
  3. (en) Box office de Elizabeth : l'Âge d'or, sur Box Office Mojo. Consulté le 5 septembre 2009.
  4. (en) Elizabeth: The Golden Age sur Rotten Tomatoes. Consulté le 5 septembre 2009.
  5. (fr) Critiques d’Elizabeth : L'Âge d'or sur Allociné. Consulté le 5 septembre 2009.
  6. (en) Critique de Elizabeth: The Golden Age sur le site de Roger Ebert. Consulté le 5 septembre 2009.
  7. (en) Critique de Elizabeth: The Golden Age sur le site de The Guardian. Consulté le 5 septembre 2009.
  8. (en) « Catholics condemn 'twisted' Elizabeth film », sur le site du Telegraph.co.uk. Consulté le 5 septembre 2009.
  9. (en) « 'Elizabeth is not anti-Catholic' », sur le site Rediff.com. Consulté le 5 septembre 2009.
  10. (en) « Craig Armsrong and A R Rahman », sur le blog de Kapur. Consulté le 5 septembre 2009.
  11. (en) « Rahman and the Oscars », sur le blog de Kapur. Consulté le 5 septembre 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Plusieurs films et téléfilms ont été inspirés par la vie d'Élisabeth Ire ou évoquent son règne :

Liens externes[modifier | modifier le code]