Lagaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec la série d'animation Gurren Lagann.
Lagaan
Titre original लगान
Réalisation Ashutosh Gowariker
Scénario Sanjay Dayma
Ashutosh Gowariker
Abbas Tyrewala
Acteurs principaux
Sociétés de production Aamir Khan Productions
Ashutosh Gowariker Productions Pvt. Ltd.
Jhamu Sughand Productions
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre Aventure
Drame
Musical
Romance
Sportif
Durée 224 minutes
Sortie 2001

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lagaan (लगान) est un film dramatique sportif indien, produit et réalisé par Ashutosh Gowariker, sorti en 2001[1],[2],[3].

L'action se déroule au temps de l'époque victorienne durant le passage des colons britanniques en Inde, il relate la lutte de Bhuvan et des paysans de la province du Champaner pour échapper à l'impot injuste (le lagaan) qu'exige l'arrogant capitaine Russell [4],[5], au travers d'un match de cricket[6],[7].

Le film remporte huit Filmfare Awards[8], dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur, Lagaan est considéré comme l'un des plus grands succès du cinéma indien. Il a été le troisième film indien à être nommé pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère[9]. En France, ce film aura cumulé un total de près de 59 123 spectateurs en salles.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1893, sous l'occupation britannique, les habitants de Champaner, un village du centre de l'Inde, attendent la mousson avec impatience car les récoltes sont maigres.

Chaque année, le village doit s'acquitter du lagaan, un impôt frappant la récolte des céréales. Afin d'humilier les villageois, le chef de la garnison britannique locale, le capitaine Russell (Paul Blackthorne), veut doubler cet impôt alors qu'ils sont au bord de la famine.

Les villageois supplient alors le Maharadjah d'intervenir auprès du capitaine afin qu'il revienne sur sa décision. Ayant un contentieux avec le jeune Bhuvan (Aamir Khan), l'officier propose alors un marché : si les Indiens battent les Britanniques au cours d'un match de cricket, ils seront exonérés du lagaan pendant trois ans ; en revanche, s'ils perdent, ils devront s'acquitter du triple impôt.

Bhuvan relève le défi et constitue une équipe composée de tous les volontaires, quelles que soient leur religion, leur caste ou leur condition physique. Il entreprend l'entrainement de son "équipe", conseillé par Elizabeth (Rachel Shelley), sœur de l'officier anglais, choquée par l'iniquité du traitement infligé aux villageois et sensible au charme du jeune indien.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[10][modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

En regard du box-office, Lagaan a été largement acclamé par la critique. Il obtient 95 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes, sur la base de 59 commentaires collectées, concluant que « Lagaan est somptueux, un divertissement vibrant dans l'ancienne tradition des comédies musicales d'Hollywood. »[14]. Sur Metacritic, il obtient une note favorable de 84/100, sur la base de 21 commentaires collectées, ce qui lui permet d'obtenir le label « Acclamation universelle »[15] et est évalué à une moyenne de 3,9/5 pour 20 critiques de presse sur Allociné.
Le film fait partie de la liste Top 250 de l'Internet Movie Database des meilleurs films de l'histoire du septième art sur IMDB, avec une note de 8,2/10 depuis 2013[16].

« Superproduction bollywoodienne, pour découvrir une cinématographie peu connue et goûter au plaisir suranné d'un grand spectacle à l'ancienne. »

— Serge Kaganski, Les Inrocks, 1er janvier 2002[17].

« Tant de pistes courues simultanément engendrent inévitablement une certaine dispersion. Le film pallie cela en partie par la vigueur de son interprétation. La réalisation témoigne aussi d'un sens de l'espace qui lui permet, souvent, de trouver un souffle ample. »

— Jean-Michel Frodon, Le Monde, 25 juin 2002[18].

« (...) Les trois heures quarante passent sans que l'on se soit, jamais, ennuyé. Abandonnez vos préjugés, et partez pour Bollywood. C'est une excellente préface aux vacances ! »

— Annie Coppermann, Les Échos, 26 juin 2002[19].

« Produit par Aamir Khan (...) il fait de son acteur-bailleur de fonds l'invincible héros d'une épopée (...) nationaliste, sportive, chorégraphique et musicale. C'est beaucoup pour un seul homme, mais il s'en tire avec l'aisance d'un " Indian Lover " (...). Ce n'est d'ailleurs pas le moindre des charmes exotiques de ce film de trois heures qui parvient à entretenir un suspense tendu autour d'un match de cricket (...). »

— Émile Breton, L'Humanité, 26 juin 2002[20].

Par ailleurs, le Los Angeles Times affirmait que le film rendait « un hommage affectueux à un genre populaire qu'il soulève au niveau d'un film d'art avec des personnages entièrement dessinés, un thème sous-jasent grave, avec un style sophistiqué, d'un certain point de vue. » . De plus, le Variety, a suggéré que le film « pourrait être le déclencheur de croisement tant attendu de Bollywood aux marchés non-ethniques »"[21]. Un autre journal, le New York Times, l'avait décrit comme « un genre carnavalesque emballé avec la romance, l'escrime et d'improbables routines de chant et de danse »[22]. Lagaan fait également partie de la liste des 100 meilleurs films du cinéma mondial par l'Empire, en 2010[23] et de la liste des 25 meilleurs films de sport de tous les temps par le Time en 2011[24]. Il a été le seul film indien répertorié dans la liste des 50 films à voir avant de mourir, classé par Channel 4.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Lagaan
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de A.R. Rahman
Sortie (iTunes)
[25] (sortie officielle)
Enregistré 2000-2001
Panchathan Record Inn
AM Studios
(Chennai, Tamil Nadu, Inde)
Durée 41:58
Langue Hindi
Genre Musique de film
Musique classique
Musiques du monde
Format CD
Auteur Javed Akhtar
Compositeur A.R. Rahman
Producteur A.R. Rahman
Label Sony Music
Critique

AllMusic 3/5 stars
Planet Bollywood 9.5/10 stars

Albums de A.R. Rahman

La bande originale du film, composée par A.R. Rahman, est sa première collaboration avec Ashutosh Gowariker. Elle comprend un instrumental et sept chansons, écrites par Javed Akhtar. Elles sont chantées, pour la plupart, par le célèbre chanteur de playback Udit Narayan, accompagné par d'autres interprètes dont Asha Bhosle, Lata Mangeshkar et Alka Yagnik, suivi de chœurs, qui apparaissent également dans la bande originale.

Le compositeur intègre plusieurs styles musicaux pour créer la bande originale. L'album a connu un succès critique qui a contribué à la réussite du film. L'album a été vendu à 3,5 millions d'exemplaires à son actif. Il remporte de nombreux prix, notamment trois National Film Awards et quatre Filmfare Awards; meilleure direction musicale pour A.R. Rahman, meilleur parolier pour Javed Akhtar, meilleur chanteur de play-back pour Udit Narayan, et meilleure chanteuse de play-back pour Alka Yagnik.

Dans les années 2000, l'album atteint la 34e place des 100 meilleurs bandes originales de Bollywood par Planet Bollywood[26]. L'entreprise américaine Amazon.com l'a classée parmi les 100 plus grands albums musicales mondiaux de tous les temps.

No Titre Interprètes Durée
1. Ghanan Ghanan Udit Narayan, Sukhwinder Singh, Alka Yagnik, Shankar Mahadevan, Shaan, Chœurs 6:11
2. Mitwa Udit Narayan, Sukhwinder Singh, Alka Yagnik, Srinivas 6:47
3. Radha Kaise Na Jale Asha Bhosle, Udit Narayan, Vaishali Samant, Chœurs 5:34
4. O Rey Chhori Udit Narayan, Alka Yagnik, Vasundhara Das 5:59
5. Chale Chalo A.R. Rahman, Srinivas 6:40
6. Waltz for a Romance Instrumental 2:29
7. O Paalanhaare Lata Mangeshkar, Sadhana Sargam, Udit Narayan 5:19
8. Lagaan...Once Upon a Time in India Anuradha Sriram 4:12
41:58

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
2 au 12 août 2001 Locarno Festival [27],[28] Meilleure audience Ashutosh Gowariker Lauréat
16 octobre 2001 Festival international du film de Leeds Lauréat
19 au 25 octobre 2001 Festival international du film de Bergen Meilleur jury Lauréat
1er décembre 2001 Académie européenne du cinéma Meilleur film non-européen Lagaan Nomination
11 janvier 2002 Zee Cine Awards[29],[30] Meilleur film Ashutosh Gowariker Lauréat
Meilleur réalisateur Lauréat
Meilleure histoire Lauréat
Meilleur acteur Aamir Khan Lauréat
Meilleure espoir féminin Gracy Singh Lauréat
Meilleure direction musicale A.R. Rahman Lauréat
Meilleur parolier Javed Akhtar Lauréat
Meilleure chanteuse de play-back Asha Bhosle (pour Radha Kaisa Na Jale) Lauréat
Meilleure actrice dans un second rôle Rachael Shelly Nomination
Meilleur chanteur de play-back Udit Narayan (pour Mitwa) Nomination
18 janvier 2002 Screen Awards[30] Meilleur film Lagaan Lauréat
Meilleur réalisateur Ashutosh Gowariker Lauréat
Meilleur scénario Ashutosh Gowariker, Kumar Dave, Sanjay Dayma Lauréat
Meilleur espoir féminin Gracy Singh Lauréat
Meilleure direction artistique Nitin Chandrakant Desai Lauréat
Meilleure photographie Anil Mehta Lauréat
Meilleur montage Ballu Saluja Lauréat
Meilleure chanteuse de play-back Asha Bhosle (pour Radha Kaise Na Jale) Lauréat
Meilleur acteur Aamir Khan Nomination
Meilleur dialogue Ashutosh Gowariker, K. P. Saxena Nomination
Meilleur direction musicale A.R. Rahman Nomination
Meilleur parolier Javed Akthar (pour Radha Kaise Na Jale) Nomination
Meilleur chanteur de play-back Udit Narayan (pour Mitwa) Nomination
Meilleure histoire Ashutosh Gowariker Nomination
Meilleure performance dans un rôle de méchant Paul Blackthorne Nomination
Meilleure conception sonore Nakul Kamte Nomination
Meilleure musique de fond A.R. Rahman Nomination
Meilleure chorégraphie Saroj Khan (pour Radha Kaise Na Jale) Nomination
8 au 23 février 2002 Northwest Film Center Meilleure audience pour meilleur film Ashutosh Gowariker Lauréat
16 février 2002 Filmfare Awards[8],[30] Meilleur film Lagaan Lauréat
Meilleur réalisateur Ashutosh Gowariker Lauréat
Meilleur acteur Aamir Khan Lauréat
Meilleure direction musicale A. R. Rahman Lauréat
Meilleur parolier Javed Akhtar Lauréat
Meilleur chanteur de play-back Udit Narayan (pour Mitwa) Lauréat
Meilleure chanteuse de play-back Alka Yagnik (pour O Rey Chhori) Lauréat
Meilleure histoire Ashutosh Gowariker Lauréat
24 mars 2002 Oscars du cinéma[11],[9],[31] Meilleur film en langue étrangère Lagaan Nomination
5 au 21 avril 2002 NatFilm Festival[32] Meilleure audience Ashutosh Gowariker Lauréat
6 avril 2002 IIFA Awards[33],[30] Meilleur film Lauréat
Meilleur réalisateur Lauréat
Meilleure histoire Lauréat
Meilleur acteur Aamir Khan Lauréat
Meilleure musique de film A.R. Rahman Lauréat
Meilleur parolier Javed Akhtar (pour Radha Kaise Na Jale) Lauréat
Meilleure chanteuse de play-back Asha Bhosle (pour Radha Kaise Na Jale) Lauréat
Meilleure montage Ballu Saluja Lauréat
Meilleur enregistrement sonore H. Sridhar Lauréat
Meilleure actrice Gracy Singh Nomination
Meilleur acteur dans un second rôle Kulbhushan Kharbanda Nomination
Meilleur rôle comique Rajesh Vivek Nomination
Meilleure performance dans un rôle de méchant Paul Blackthorne Nomination
Meilleur chanteur de play-back Udit Narayan (pour Mitwa) Nomination
26 juillet 2002 National Film Awards[34],[35],[30] Meilleur film de divertissement Ashutosh Gowarikar, Aamir Khan Lauréat
Meilleure direction musicale A. R. Rahman Lauréat
Meilleur chanteur de play-back Udit Narayan (pour Mitwa) Lauréat
Meilleure audiographie H. Sridhar, Nakul Kamte Lauréat
Meilleur parolier Javed Akhtar (pour Radha Kaisa Na Jale et Ghanan Ghanan) Lauréat
Meilleurs costumes Bhanu Athaiya Lauréat
Meilleure direction artistique Nitin Chandrakant Desai Lauréat
Meilleure chorégraphie Raju Khan Lauréat
20 octobre 2002 American Choreography Awards[36] Meilleure réalisation pour un long métrage Saroj Khan, Raju Khan, Ganesh Hegde, Vaibhavi Merchant, Terence Lewis Lauréat

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Satyajit Bhatkal, The Spirit of Lagaan : The Extraordinary Story of the Creators of a Classic, Popular Prakashan, 2011, 239 p. (ISBN 978-8179910030)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Peter Bradshaw, « Lagaan », sur The Guardian,
  2. Louis Guichard, « Lagaan », sur Télérama,
  3. Shailaja Neelakantan, « Inde. Bollywood séduit les Britanniques », sur Courrier International,
  4. Jean Guisnel, « Le plaisir est à Bollywood », sur Le Point,
  5. Marie de Canzanove, « Chantons sous la mousson », sur La Croix,
  6. Pascal Dupont, « Bollywood story », sur L'Express,
  7. Didier Péron, « Cricket colonial », sur Libération,
  8. a et b (en)« Lagaan walks away with eight Filmfare awards », sur Apunka Choice.com,
  9. a, b et c (en)« 'Lagaan' nominated for Oscar », sur The Hindu,
  10. « Secrets de tournage », sur Allociné
  11. a et b (en)« "The 74th Academy Awards (2002) Nominees and Winners" », sur Academy of Motion Picture Arts and Sciences
  12. (en)Tejashree Bhopatkar, « Bollywood and Oscars over 100 years of Cinema », sur The Times of India,
  13. (en)Lata Khubchandani, « I approached Shah Rukh and Abhishek for Lagaan », sur Rediff.com.,
  14. (en)« Lagaan: Once Upon a Time in India (2001) », sur Rotten Tomatoes
  15. (en)« Lagaan: Once Upon a Time in India », sur Metacritic
  16. (en)« Lagaan », sur IMDb
  17. Serge Kaganski, « Lagaan », sur Les Inrocks,
  18. Jean-Michel Frodon, « "Lagaan" : le cricket, arme inattendue des paysans dans l'Inde sous le joug anglais », sur Le Monde,
  19. Annie Coppermann, « A la découverte de Bollywood », sur Les Échos,
  20. Émile Breton, « Gros plan: La chronique cinématographique d'Émile Breton », sur L'Humanité,
  21. (en)Derek Elley, « Review: ‘Lagaan: Once Upon A Time In India’ », sur Variety,
  22. (en)Somini Sengupta, « The World: Bollywood Dreams; A Movie Recalls India to Its Ideals », sur The New York Times,
  23. (en)« The 100 Best Films Of World Cinema », sur Empire,
  24. (en)Richard Corliss, « The All-TIME 25 Best Sports Movies », sur Time,
  25. (en)Runima Borah Tandon, « Depressed? Listen to Mitwah! », sur Rediff.com.,
  26. (en)Randy Lall, « "100 Greatest Bollywood Soundtracks Ever" » [archive du ], sur Planet Bollywood,
  27. (en)Uma Da Cunha, « "Lagaan wins Audience Award at Locarno », sur The Times of India,
  28. (en)Subhash K. Jha, « Lagaan wins top honours at Swiss film festival », sur Rediff.com.,
  29. (en)Bharati Dubey, « Lagaan sweeps the FairGlow Zee awards », sur Rediff.com.,
  30. a, b, c, d et e (en)« "Lagaan scoops Bollywood awards" », sur BBC News,
  31. (en)« Indians mourn Oscar miss », sur BBC News,
  32. (en)Jacob Neiiendam, « Danish fest audience awards Lagaan distribution cash », sur Screen Daily,
  33. (en)Pooja Talwaar, « IIFA Rewind: 13 Years Ago in Malaysia, There Was Aamir's Lagaan », sur NDTV Movies,
  34. (en)« South takes the lion's share; `Lagaan' wins 8 national awards », sur The Hindu,
  35. (en)« Lagaan sweeps National Film Awards », sur The Times of India,
  36. (en)Abbi Toushin, « ‘Alias,’ ‘Lagaan’ step up », sur Variety,

Liens externes[modifier | modifier le code]