Bombay (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bombay (homonymie).
Bombay
Titre original Bumbai
Réalisation Mani Ratnam
Scénario Mani Ratnam
Umesh Sharma
Acteurs principaux
Sociétés de production Amitabh Bachchan Corporation Limited
Jhamu Sughand Productions
Madras Talkies
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Genre Drame
Musical
Romance
Durée 141 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bombay (Bumbai) est un film dramatique indien, produit et réalisé par Mani Ratnam, sorti en 1995. Il est le troisième volet de la « trilogie du terrorisme » après Roja et avant Dil Se[1].

L'histoire du film est centré sur les émeutes de Bombay de décembre 1992 à janvier 1993. Il raconte la relation entre Shekhar Mishra Narayan, un étudiant en journalisme, issu d'une famille hindou traditionnelle et Shaila Banu, une étudiante musulmane[2], dans le contexte de tensions religieuses[3].

Bombay est devenu l'un des films ayant engrangé le plus de recettes dans l'industrie du cinéma tamoul, il a reçu deux Filmfare Awards dont celui du meilleur film.

Cependant, le film a causé d'énormes controverses considérables lors de sa sortie en Inde et à l'étranger, pour sa représentation des relations inter-religieuses[4],[5],[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Shekhar (Arvind Swamy) est le fils de parents hindous traditionnels dans un village côtier du Tamil Nadu. Étudiant en journalisme à Bombay, Shekhar rentre régulièrement à la maison pour rendre visite à sa famille. Au cours de l'un de ses voyages, il rencontre Shaila Banu (Manisha Koirala). Timide, Shaila fuit Shekhar, mais les efforts constants de Shekhar pour la séduire finissent par être couronnés de succès et elle en tombe amoureuse. Les deux pères refusent l'idée d'un mariage. Le père de Shekhar lui ordonne de trouver une autre compagne et le père de Shaila veut la marier au plus vite avec un musulman. Le père de Shekhar menace son fils de ne plus jamais lui adresser la parole s'il épouse cette musulmane. Sous le coup de la colère, Shekhar repart pour Bombay. Suivent plusieurs semaines de relation épistolaire entre Shekhar et Shaila qui finit par s'enfuir de la maison pour rejoindre Shekhar à Bombay où ils se marient en hâte.

Dans un premier temps, Shaila, venant d'un milieu rural, est mal à l'aise dans cette grande ville. Toutefois, avec le temps, elle s'adapte à son nouveau mode de vie. Quelques mois plus tard, Shaila donne naissance à des jumeaux, Kabir Narayanan et Kamal Basheer qui sont élevés dans les deux religions. Shekar continue à travailler en tant que journaliste, tandis que Shaila reste à la maison pour s'occuper des enfants. Pendant six ans, la famille vit heureuse à Bombay. Suite aux émeutes ayant eu lieu à Bombay, le père de Shekhar, inquiet rend visite à la famille pour avoir des nouvelles. Le même jour, arrivent les parents de Shaila, anxieux eux aussi. Tous sont ravis de voir leurs deux petits-fils, qui ne comprennent pas pourquoi leurs grands-pères se disputent constamment.

Dans le même temps, l'extrémisme religieux lance chaque communauté contre l'autre, amplifiant la vague d’émeutes entre hindous et musulmans et faisant des centaines de victimes à Bombay. Cibles de la violence des deux côtés, la famille de Shaila et Shekhar est de plus en plus inquiète pour sa sécurité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

  • Titre français : Bombay
  • Titre original : Bumbai
  • Réalisation : Mani Ratnam
  • Scénario : Mani Ratnam, Umesh Sharma
  • Dialogues : Umesh Sharma
  • Décors : Thotta Tharani
  • Costumes : Nalini Sriram
  • Photographie : Rajiv Menon
  • Musique : A.R. Rahman
  • Montage : Suresh Urs
  • Production : Mani Ratnam, S. Sriram, Jhamu Sughand
  • Sociétés de production : Amitabh Bachchan Corporation Limited, Jhamu Sughand Productions, Madras Talkies
  • Société de distribution : Eros International
  • Pays d'origine : Drapeau de l'Inde Inde
  • Langues : Tamoul, hindi, télougou
  • Format : Couleurs - 2.35 : 1 - 35 mm Son DTS Dolby Digital SDDS
  • Genre : Drame, musical, romance
  • Durée : 141 minutes
  • Dates de sorties en salles:

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

La bande originale du film contient sept chansons et un instrumental, composées par A.R. Rahman. Elle a été vendue à 15 millions d'exemplaires, devenant l'un des albums les plus vendus de tous les temps.

L'instrumental Bombay Theme a été repris dans la bande originale de Lord of War et Fire. Il figure également dans le volume 5 de la compilation Café del Mar et a également été utilisé pour la publicité française de Volvic avec Zinédine Zidane.

Bombay - Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de A.R. Rahman
Sortie (iTunes)
Enregistré 1995
Panchathan Record Inn
AM Studios
(Chennai Tamil Nadu, Inde)
Durée 40:50
Genre Bande originale de film
Musiques du monde
Format CD
Auteur Mehboob (version hindi)
Vaniramuthu (version tamoul)
Veturi Sundararama Murthy (version télougou)
Compositeur A. R. Rahman
Producteur A. R. Rahman
Label Aditya Music
Pyramid Saimira
Universal Music

Albums de A.R. Rahman

Version hindi
No Titre Auteur(s) Durée
1. Hamma Hamma Remo Fernandes, Swarnalatha, Suresh Peters 5:10
2. Kehna Hi Kya K. S. Chithra, A.R. Rahman, Chœur 5:52
3. Tu Hi Re Hariharan, Kavita Krishnamurthy 7:14
4. Kuchi Kuchi Udit Narayan, Kavita Krishnamurthy, G. V. Prakash Kumar, Sharadha 5:07
5. Kuch Bhi Na Socho Pallavi, Shubha, Anupama, Noel, Srinivas 5:53
6. Bombay Theme Instrumental 5:18
7. Aaankhon Mein Ummeedon Sujatha, Chœur 2:43
8. Apna Zameen Yeh Sujatha, Noel, Srinivas, Sivanesan, Ganga Sreenivasan, Renuka, Anuradha Sriram 3:28
40:50
Version tamoul
No Titre Auteur(s) Durée
1. Hamma Hamma A.R. Rahman, Suresh Peters, Swarnalatha 5:10
2. Kannalanae K. S. Chithra, A.R. Rahman, Chœur 5:52
3. Uyire Uyire Hariharan, K. S. Chithra 7:14
4. Kuchi Kuchi Hariharan, Swarnalatha, G. V. Prakash Kumar, Sharadha 5:07
5. Poovukkenna Poottu Noel, Anupama, Shubha, A.R. Rahman, G. V. Prakash Kumar 5:53
6. Bombay Theme Instrumental 5:18
7. Malarodu Malaringu Sujatha, Chœur 2:43
8. Indhu Annai Bhoomi Sujatha, Noel, Srinivas, Sivanesan, Ganga Sreenivasan, Renuka, Anuradha Sriram 3:28
Version télougou
No Titre Auteur(s) Durée
1. Adi Arabi Kadalandam Remo Fernandes, Swarnalatha 5:10
2. Kannalanule K. S. Chithra, A.R. Rahman, Chœur 5:52
3. Urike Chilaka Hariharan, K. S. Chithra 7:14
4. Kuchi Kuchi Koonamma Hariharan, Swarnalatha, G. V. Prakash Kumar, Sharadha 5:07
5. Poolakundi Komma Pallavi, Shubha, Anupama, Noel, Srinivas 5:53
6. Bombay Theme Instrumental 5:18

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
1995 Cinema Express Awards Meilleur film Mani Ratnam Lauréat
Tamil Nadu State Film Awards Meilleur parolier Vairamuthu Lauréat
Meilleure chanteuse de play-back K. S. Chitra (pour Kannalane) Lauréat
1996 Filmfare Awards Meilleur film Mani Ratnam Lauréat
Meilleure prestation Manisha Koirala Lauréat
Filmfare Awards South Meilleur film S. Sriram Lauréat
Meilleur réalisateur Mani Ratnam Lauréat
Meilleure actrice Manisha Koirala Lauréat
Meilleure direction musicale A. R. Rahman Lauréat
National Film Awards Meilleur film sur l'intégration nationale Mani Ratnam Lauréat
Meilleure actrice Manisha Koirala Lauréat
Matri Shree Media Award Meilleur film Mani Ratnam Lauréat

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lalitha Gopalan, Bombay: BFI Film Classics, British Film Institute, 2005, 88 p. (ISBN 978-0851709567)
  • (en) Baradwaj Rangan, Conversations with Mani Ratnam, Penguin Books India, 2014, 320 p. (ISBN 978-0670085200)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Pat Padua, « From the Heart - The Films of Mani Ratnam », sur Cine Scene,‎
  2. (en)Rachel Dywer, « 10 great Bollywood romance films », sur BFI,‎
  3. Olga Prud'homme, « En Inde, le succès du film « Bombay » plaide pour la réconciliation entre hindous et musulmans », sur Le Monde,‎
  4. « Interdiction provisoire du film «Bombay» en Inde », sur Libération,‎
  5. « En Inde, levée de la suspension de «Bombay» », sur Libération,‎
  6. François Musseau, «Bombay» met l'Inde sens dessus dessous., sur Libération,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]