Eldrid Lunden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lunden (homonymie).
Eldrid Lunden
EL i Delfi.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Conjoint
Reidar Ekner (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Telemark University College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine
Distinctions
Liste détaillée
Nynorsk Literature Prize (en) ()
Sokneprest Alfred Andersson-Ryssts fond (d) ()
Prix Dobloug ()
Prix Aschehoug ()
Prix Brage honorifique ()
Prix Amalie Skram (d) ()
Prix littéraire Mads Wiel Nygaard (en) ()
Prix Halldis Moren Vesaas (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Eldrid Lunden, née le à Naustdal, est une poétesse et la première professeure d'écriture créative de la Telemark University College (en). Elle reçoit le Prix Dobloug en 1991 et le prix Brage honrifique en 2000[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1973, elle obtient un cand. philol. (en) en littérature à l'Université d'Oslo avec une thèse appelée Kvar gjekk Nora? Individualisme og kvinnesyn i tre norske drama (Où est passé Nora ? Individualisme et vision des femmes dans trois drames norvégiens). Après son diplôme, elle devient professeur au Gymnasium Ulsrud d'Oslo puis, trois ans plus tard, au collège de Volda[2].

De 1967 à 1970, elle participe à la revue littéraire à forte orientation marxiste Profil[2]. Pendant ces années, elle fait ses débuts avec f.eks. juli, un recueil de poèmes proches de l'aphorisme[2]. Après sept années de pause, elle écrit trois autres recueil de poèmes : inneringa (1975), hard, mjuk (1976) et Mammy, blue (1977) qui s'intéresse à des thèmes classiques comme l'identité féminine, la sororité et l'épanouissement personnel[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

  • 2019 : Nordic Council Literature Prize[5]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • f. eks. juli, 1968
  • Inneringa, 1975
  • hard, mjuk, 1976
  • Mammy, blue, 1977
  • Essays, 1982
  • Gjenkjennelsen, 1982
  • Dikt i utval, 1987
  • Det omvendt avhengige, 1989
  • Noen må ha vore her før, 1990
  • Dikt i samling: 1968–1990, 1992 (2. utg. 1994)
  • Gjenkjennelsen/Wiedererkennen (parallell norsk og tysk tekst), 1992
  • Slik Sett, 1996
  • Til stades (tekstar om erindring og gløymsle), 2000
  • Dikt i samling, 2001
  • Kvifor måtte Nora gå?, essays, 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. (no) « Tidligere vinnere av Brageprisen », sur Bragenprisen, (consulté le 24 avril 2019)
  2. a b et c (no) Dag Aanderaa, « Eldrid Lunden », dans Norsk biografisk leksikon, (lire en ligne)
  3. (en-GB) « Lunden, Eldrid », sur Nordic Women's Literature (consulté le 24 avril 2019)
  4. (en) H. Aschehoug & Co (W.Nygaard), « Eldrid Lunden », sur Aschehoug forlag (consulté le 24 avril 2019)
  5. (en) « Eldrid Lunden », sur Nordic cooperation (consulté le 24 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]